13 novembre : Saint Brice, évêque de Tours ( + v.444)

13 novembre Saint Brice

Selon la légende, Saint Brice, orphelin, a été recueilli, élevé et protégé par saint Martin de Tours. Il devint son élève. Ambitieux et volatile de tempérament, il était le contraire de son maitre. Une fois prêtre il quitta le monastère afin de mener sa vie, vie de confort et de plaisir.

A la mort de saint Martin, Brice lui succéda sur le siège épiscopal de la ville (à la demande expresse du saint), donnant sa vie entière à l'Église quarante ans durant.

Evêque, Saint Brice fut accusé, à tord ou à raison, d'avoir mis enceinte une religieuse. Les gens de Tours l'exilèrent et lui intimèrent de ne revenir qu'une fois ses péchés confessés auprès du Saint Père lui-même.

Après sept ans d'exil à Rome, Brice retourna à Tours. Il était un homme changé. Et il servit avec une telle humilité qu'à sa mort, il fut vénéré comme un saint.

Saint Brice est le saint patron des juges.

A lire également :

Tous les saints et fêtes du jour