L'horizon de la vérité

Il y a vingt ans paraissait l’encyclique Fides et ratio (La foi et la raison) du pape Jean-Paul II le 14 septembre 1998. Ce livre fut un véritable manifeste pour la pacification des rapports entre la foi et la raison. En effet le pape philosophe y soulignait l'importance de conjuguer la raison et la foi dans le respect de leur spécificité pour atteindre la Vérité. Ainsi, la fécondité de la foi chrétienne tient principalement à l'accueil des possibilités de discussion rationnelle entre raison et foi dans la compréhension de la Révélation. En analysant la crise intellectuelle et morale du monde contemporain, Jean-Paul II avait mis en garde contre les nouveaux périls qu'il désigne sous les noms de scepticisme, relativisme, irrationnel, nihilisme, fondamentalisme ou scientisme.

Deux décennies plus tard l’encyclique garde toute son actualité car les nouveaux périls dénoncés par le saint Pape existent et se multiplient au rythme de l’accélération des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Non seulement nous vivons dans une ère de post modernité mais aussi de postvérité. Pour prendre un exemple, il est facile aujourd’hui de passer une fausse nouvelle (fake news) pour une nouvelle véritable au moyen des réseaux sociaux.

C’est pourquoi notre responsabilité est encore plus grande aujourd’hui. N’est-il pas devenu urgent de rechercher la vérité dans l'expérience quotidienne de notre vivre-ensemble ? Nous devons toujours nous poser la question de notre capacité d'esprit critique et de discernement face au flux d’informations que nous recevons chaque jour. Ce même exercice sera utile face aux réalités spirituelles et phénomènes extraordinaires, ou encore face à la dictature de toute pensée dominante. C'est là le chemin d'une vraie libération.

Photo édito

Serge N. BIDOUZO

A lire également :