Diocèse de Lokossa : Bientôt une église et un presbytère pour Lanta

Lanta

Erigée en paroisse depuis 2013, la Communauté Chrétienne Catholique de Lanta, dans la Commune de Klouékanmè, ne disposait pratiquement d’aucune infrastructure religieuse. C’est pour corriger cette situation que Mgr Victor Agbanou, évêque de Lokossa, a procédé le samedi 2 juin 2018, à la pose de la première pierre de l’implantation d’un complexe d’édifices religieux.

L’Eucharistie qui a marqué l’événement a connu la participation de plusieurs centaines de fidèles, ainsi que des autorités politico-administratives, sans oublier des cadres natifs de la localité. L’animation liturgique de la messe a été assurée par les chorales Fon et Adja de Lanta. Présidée par le prélat, la messe a été concélébrée par une dizaine de prêtres.

Dans son homélie, Mgr Victor Agbanou a d’abord mis un accent sur la position géographique de Lanta qui est la porte d’entrée du Diocèse de Lokossa, c’est à dire la toute première paroisse en venant d’Abomey et où se côtoient les populations Adja et Fon. Aussi, les a-t-elles exhortées à se donner la main pour oeuvrer ensemble à l’affermissement et à la consolidation de la foi dans la localité. En cela, l’aide et le soutien des ressortissants et des cadres du milieu est plus que nécessaire. Pour le curé, le père Roger Anoumou, l’événement de ce jour où l’évêque de Lokossa procède à la bénédiction et à la pose de la première pierre vient combler un grand vide, car sur cette paroisse tout reste à faire.

En effet, à sa création en 2013 comme paroisse, Lanta n’avait qu’un petit lopin de terre comme domaine et une paillotte qui servait de lieu de célébration. Le tout premier curé le père Basile Sodé Agoh résidait à Adjahonmè, ancienne paroisse mère de Lanta. C’est alors que le père Basile, à qui il rend un hommage mérité, s’est donné corps et âme pour l’acquisition d’un nouveau domaine pour la paroisse. Ce qui est un acquit aujourd’hui grâce à la générosité de la famille Quenum, notamment M. Eusèbe Quenum, qui a gracieusement offert un domaine de plus d’un hectare à l'Église catholique de Lokossa. Ainsi, la paroisse Saint François d’assise de Lanta sera très prochainement dotée d’un complexe d’édifices religieux : le Presbytère, l’église paroissiale et une École catholique pour les enfants et les jeunes de la localité. Grand soulagement pour le curé Roger qui a remercié tous ceux qui ont oeuvré pour l’implantation de la paroisse depuis sa création. Il lance un coup de coeur aux populations de la localité et à toutes les âmes de bonne volonté, à les soutenir dans la prière mais surtout matériellement dans cette oeuvre d'Église bénéfique à tous, sans distinction et qui ne fait que commencer. Selon le père Roger, tout reste à faire à Lanta.Répondant à son appel, les ressortissants présents à la cérémonie de lancement des travaux ont unanimement salué l'Église catholique et les efforts du Curé pour l’implantation de ce complexe à Lanta et sont prêts à l’accompagner. Une collecte de fonds dite Zindo, organisée sur place, a permis de trouver une somme permettant le démarrage des travaux.

Victor Gninou