25 jeunes envoyés en mission pour la vie

Jeunesse Bonheure

Mgr Roger Houngbédji, archevêque de Cotonou a procédé le mercredi 27 juin 2018 à l’envoi en mission de la 4promotion des jeunes, entièrement formée par l'École Catholique Internationale de Prière et d'Évangélisation pour les jeunes "Jeunesse Bonheur".

Offrir entièrement sa vie au Seigneur! C’est le mot d’ordre vocationnel de cette École qui commence à faire ses preuves. En effet, du 5 octobre 2017 à ce jour du 27 juin 2018, neuf mois se seront écoulés au cours desquels les 25 jeunes de la 4e promotion se seront laissés au Christ.

Mgr Roger Houngbédji a comparé cette période de leur vie aux neuf mois de gestation qui aboutissent heureusement à l’accouchement de nouvelles personnes dans le monde. Dans son homélie au cours de la messe d’envoi en mission, l’Archevêque de Cotonou est revenu sur cette oeuvre de transformation dont ces jeunes ont été l’objet.

Après neuf mois, ils sont nés à une vie nouvelle dans le Christ. La preuve en est que cinq parmi eux ont reçu à cette occasion le Sacrement de la Confirmation. Ils sont désormais de vrais prophètes de la joie et de l’amour comme les y invite le Seigneur Jésus dans l’évangile du jour (Mt 7, 15-20). Comme un arbre bon, ils donneront de bons fruits pour nourrir le monde  de leur présence.

Cette promotion a manifesté laCette promotion a manifesté lajoie d’appartenir au Christ par sondévouement, son enthousiasme etsa détermination. Ils sont désormaisenvoyés en mission dans le mondepartout où besoin sera.

Une école d’avenir

Cette année 2018 sera comptable avec le synode initié par le Pape François à l’intention des jeunes du monde entier. L'École Jeunesse Bonheur qui a déjà un domaine définitif dans la région de Tori a aujourd’hui à son actif plus de 70 jeunes (filles et garçons) formés sur le même principe spirituel et les mêmes critères vocationnels. Ils reçoivent une formation équilibrée et bien dosée humainement, intellectuellement et spirituellement. Évidemment, les résultats ne se font pas attendre. D’après le Directeur du Centre, le père Cyrille Miyigbéna, l’impact de la formation reçue en neuf mois d’incubation est indéniable : des vocations à la vie sacerdotale et religieuse se sont manifestées. De même, des services très qualifiés sont offerts par certains d'entre eux au point que les bénéficiaires ne tarissent pas d’éloges. A la fin de la messe d’envoi en mission de cette quatrième promotion, Mgr Roger Houngbédji a remercié les Pères formateurs de cette École en particulier l’Abbé Luc Houndakinnou qui est appelé à une nouvelle mission diocésaine. Il est à noter aussi le rappel à Dieu d’un précieux chrétien, M. Noël Chokki, membre de l’Amicale « Les Amis de Jeunesse Bonheur » rappelé à Dieu en Avril dernier. Par un zindo au cours du déjeuner festif offert à cette occasion, les étudiants de Jeunesse Bonheur ont collecté des fonds pour la construction du nouveau site de Tori.

Portrait de Jean Claude Koudessa

Jean Claude Koudessa