Coupe du monde 2018 : Quelle chance pour les équipes du continent africain ?

World Cup 2018

À quelques heures du coup d’envoi de la 21e édition de la Coupe du monde des Nations, une question traverse les esprits des Africains : Quelle sélection africaine arrivera-t-elle à réaliser l’exploit de franchir le rubicon des quarts de finale ? Le Cameroun en 1990, le Sénégal en 2002 et le Ghana en 2010, par trois fois sans succès l'Afrique a compté un représentant en quart de finale de la coupe du monde. Le mythe sera-t-il brisé cette fois-ci ? Les événements nous le diront. Mais avant, il va falloir franchir la phase des poules.

Logée dans la poule A avec la Russie, pays organisateur, l'Arabie Saoudite et l'Urugay, l'Egype dispose assez de ressources pour impressionner et atteindre les huitièmes de finale. Depuis l'arrivée du sélectionneur argentin Hector Cuper, connu pour sa rigueur, l'Egypte renaît de ses cendres avec une défense rigoureuse et un milieu compact. Absente depuis 1990 où remonte sa dernière participation, cette sélection avec à sa tête le ballon d'or africain Mohamed Salah, pourrait faire rêver les africains. La performance de ce joueur tant en club qu'en sélection nationale n'est plus à démontrer. Le vire voltant ailier de Liverpool est parvenu à assumer son rôle de fer de lance en attaque lors de cette dernière saison de champions league.

De retour à la coupe du monde après 20 ans d'absence, la sélection marocaine avec la technicité de son milieu et la capacité de son entraîneur Hervé Renard à créer l'exploit, pourrait aussi nous émerveiller. En ouverture, le Maroc devra éviter tout faux pas et vaincre l'Iran avant d'affronter les deux gros morceaux à savoir l'Espagne et le Portugal, inscrit parmi les favoris de la compétition. Si le milieu du terrain marocain pourrait rivaliser avec le Portugal, celui de l’Espagne devrait prendre le dessus. Logé dans le groupe D le Nigéria démarrera la compétition avec la Croatie. Pour atteindre les huitièmes, les Super Eagles devront surtout compter sur une victoire face à l'Islande, accrocher la Croatie et faire l'impossible pour décrocher un ou trois points avec leur rival de toujours. Si le bilan entre le Nigéria et l'Argentine est pour l'instant favorable aux coéquipiers de Messi, ces duels ont toujours donné lieu à des matchs accrochés, avec une faible victoire d'un point d'écart en faveur des sud-américains. Cependant la dernière confrontation en amical entre ces deux rivaux où les coéquipiers de Obi Mikel ont pris le dessus devrait donner des idées aux Super Eagles.

Le Sénégal devra durement se battre pour tirer son épingle du jeu dans un groupe relevé avec la Pologne, la Colombie et le Japon. Il doit éviter le piège d'une sélection asiatique face au Japon qui peut surprendre. S'ils arrivent à faire tomber la Pologne, les coéquipiers de Sadio Mané auront éliminé une équipe de taille et se feront craindre pour la suite de l'aventure. Quant à la Tunisie, la tâche sera compliquée avec des adversaires comme la Belgique et l'Angleterre. Dans une position d'outsider, elle peut compter sur son collectif solide et son offensif avec des joueurs comme Youssef Msakni et Wahbi Khazri pour surprendre et atteindre une fois dans son histoire les huitièmes de finale.

Horaires, affiches, stades : le programme complet de la Coupe du monde

Jeudi 14 juin
16h00 : Russie - Arabie Saoudite, àMoscou (Loujniki)
Vendredi 15 juin
13h00 : Egypte - Uruguay, à Ekaterinbourg
16h00 : Maroc - Iran, à Saint-Petersbourg
19h00 : Portugal - Espagne, à Sotchi
Samedi 16 juin
11h00 : France - Australie, à Kazan
14h00 : Argentine - Islande, à Moscou(Spartak)
17h00 : Pérou - Danemark, à Saransk
20h00 : Croatie - Nigéria, à Kaliningrad
Dimanche 17 juin
13h00 : Costa Rica - Serbie, à Samara
16h00 : Allemagne - Mexique, à Moscou(Loujniki)
19h00 : Brésil - Suisse, à Rostov sur leDon
Lundi 18 juin
13h00 : Suède - Corée du Sud, à NijniNovgorod
16h00 : Belgique - Panama, à Sotchi
19h00 : Tunisie - Angleterre, à Volgograd
Mardi 19 juin
13h00 : Colombie - Japon, à Saransk
16h00 : Pologne - Sénégal, à Moscou(Spartak)
19h00 : Russie - Egypte, à Saint-Petersbourg
Mercredi 20 juin
13h00 : Portugal - Maroc, à Moscou(Loujniki)
16h00 : Uruguay - Arabie Saoudite, àRostov-sur-le-Don
19h00 : Iran - Espagne, à Kazan
Jeudi 21 juin
13h00 : Danemark - Australie, à Samara
16h00 : France - Pérou, à Ekaterinbourg
19h00 : Argentine - Croatie, à Nijni Novgorod
Vendredi 22 juin
13h00 : Brésil - Costa Rica, à Saint-Petersbourg
16h00 : Nigéria - Islande, à Volgograd
19h00 : Serbie - Suisse, à Kaliningrad
Samedi 23 juin
13h00 : Belgique - Tunisie, à Moscou(Spartak)
16h00 : Corée du Sud - Mexique, à Rostov-sur-le-Don
19h00 : Allemagne - Suède, à Sotchi
Dimanche 24 juin
13h00 : Angleterre - Panama, à NijniNovgorod
16h00 : Japon - Sénégal, à Ekaterinbourg
19h00 : Pologne - Colombie, à Kazan
Lundi 25 juin
15h00 : Arabie Saoudite - Egypte, à Volgograd
15h00 : Uruguay - Russie, à Samara
19h00 : Espagne - Maroc, à Kaliningrad(20h00, 19h00) Iran - Portugal, à Saransk
Mardi 26 juin
15h00 : Danemark - France, à Moscou(Loujniki)
15h00 : Australie - Pérou, à Sotchi
19h00 : Nigéria - Argentine, Saint-Petersbourg
19h00 : Islande - Croatie, à Rostov-surle-Don
Mercredi 27 juin1
5h00 : Corée du Sud - Allemagne, à Kazan
15h00 : Mexique - Suède, à Ekaterinbourg
19h00 : Serbie - Brésil, à Moscou (Spartak)
19h00 : Suisse - Costa Rica, à Nijni Novgorod
Jeudi 28 juin
15h00 : Japon - Pologne, à Volgograd
15h00 : Sénégal - Colombie, à Samara
19h00 : Angleterre - Belgique, à Kaliningrad
19h00 : Panama - Tunisie, à Saransk
Samedi 30 juin
Huitièmes de finale
15h00 : 1er groupe C - 2e groupe D, àKazan (H1)
19h00 : 1er groupe A - 2e groupe B, àSotchi (H2)
Dimanche 1er juillet
Huitièmes de finale
15h00 : 1er groupe B - 2e groupe A, à Moscou (Loujniki) (H5)
19h00 : 1er groupe D - 2e group C, à NijniNovgorod (H6)
Lundi 2 juillet
Huitièmes de finale
15h00 : 1er groupe E - 2e groupe F, à Samara(H3)
19h00 : 1er groupe G - 2e groupe H, àRostov-sur-le-Don (H4)
Mardi 3 juillet
Huitièmes de finale
15h00 : 1er groupe F - 2e groupe E, à Saint-Petersbourg (H7)
19h00 : 1er groupe H - 2e groupe G, à Moscou (Spartak) (H8)
Vendredi 6 juillet
Quarts de finale
15h00 : Vainqueur H1 - Vainqueur H2,à Nijni Novgorod (Q1)
19h00 : Vainqueur H3 - Vainqueur H4,à Kazan (Q2)
Samedi 7 juillet
Quarts de finale
15h00 : Vainqueur H7 - Vainqueur H8, à Samara (Q3)
19h00 : Vainqueur H5 - Vainqueur H6,à Sotchi (Q4)
Mardi 10 juillet
Demi-finale

19h00 : Vainqueur Q1 - Vainqueur Q2, à Saint-Petersbourg
Mercredi 11 juillet
Demi-finale
19h00 : Vainqueur Q3 - Vainqueur Q4,à Moscou (Loujniki)
Samedi 14 juillet
15h00 : Match pour la 3 place, à Saint-Petersbourg
Dimanche 15 juillet
16h00 : Finale, à Moscou (Loujniki)

 

Pascal Hounhoui