Mission de "Jeunesse Bonheur" : Mgr Martin Adjou à la rencontre des Jeunes

Jeunesse Bonheur

Comme à ses traditions, l’école internationale Jeunesse-Bonheur sis à MASAGA, derrière le Grand séminaire Saint Gall de Ouidah a reçu, le jeudi 26 avril 2018, les visites de l’évêque de N’Dali, Mgr Martin Adjou et du père Daniel Ange de l’école Jeunesse Lumière de France, tous deux engendrés au sacerdoce par Bernardin Cardinal Gantin, de lumineuse mémoire. Introduits par le Père Cyrille Miyigbénan, Directeur de Jeunesse Bonheur, ils ont rencontré les jeunes de la troisième promotion des missions Jeunesse Bonheur.

Outre la presentation de l’oeuvre d’évangélisation en cours dans cette école par son Directeur, l’autre temps fort de cette rencontre avant la messe d’envoi pour ceux de la troisième mission de "JB" a été les fructueux échanges entre Mgr Adjou sous le regard missionnaire du Père Daniel Ange. L’occasion a ainsi permis au prélat d’admirer la foi et le courage des jeunes missionnaires qu’il a tenu à conscientiser, à responsabiliser : "Ce que vous avez appris ici, si cela n’influe pas sur la vie de vos milieux de vie, vous aurez perdu votre temps. Vos raisonnements, vos comportements même vos anciennes habitudes, tout doit se passer de telle sorte dans votre vie qu’on vous méconnaisse, qu’on s’étonne de vos nouveaux agissements ; que votre vie après ici soit questionnement pour votre entourage au point où on ait envie d’aller à l’expérience que vous avez faite. Ce faisant, vos parents n’auront plus de résistance à envoyer à Jeunesse Bonheur d’autres jeunes. Soyez sel et lumière du monde ; brillez et soyez le vain dans la pâte du monde. Qu’on sente que quelque chose a bougé dans votre vie, qui a changé après la rencontre avec le Christ".

La messe d’envoi qu’il a présidée a été pour le Père Daniel Ange qui a prononcé l’homélie de fixer les jeunes sur l’origine des envois en mission depuis Jésus à Jean-Baptiste en passant par la Vierge Marie sous l’impulsion de l’Esprit Saint. Et le Père Daniel d’inviter les jeunes à prendre pour modèle sur le terrain de la mission, l’apôtre Jean, le Baptiste : "Voilà vous partez avec l’apôtre Jean. Et je vous confie chacun à Jean le baptiseur, le martyr, le témoin, l’ami de Jésus.Vous allez apporter l’essentiel…Travaillez à ramener les jeunes à l’Essentiel qu’est Jésus, dans un monde capturé. Ouvrez l’horizon, parlez du ciel, parlez du royaume ; donnez même le passeport, le visa pour comment aller au ciel. Vous serez ainsi la joie de Jésus. Soyez spécialement évangélisateurs pour le monde de la jeunesse. Soyez bénis en cet envoi en mission".

C’est dans cette joie que les jeunes ont été répartis en groupes missionnaires après avoir reçu des mains de Mgr Adjou qui les a bénis, les armes nécessaires à leur mission. Mgr Adjou peu avant le renvoi de la messe témoigne : "Pour avoir vu ce que je viens de voir et la solennité qui l’a caractérisé, je prends devant vous l’engagement d’être moi aussi un de vos porte paroles partout pour le soutien à cette oeuvre d’évangélisation".

Portrait de guyRft2

Guy Dossou-Yovo