Journée diocésaine de la jeunesse à N’Dali

JDJ NDali

Toute la jeunesse du diocèseToute la jeunesse du diocèsede N’Dali s’est réunie les 23,24 et 25 mars 2018 sur laparoisse Saint André de Inadans la commune de Bembèrèkèpour trois jours departage, d’enseignements,de louanges et de prières.

Sous la direction de l’Aumônier diocésain, le Père Charles Gounou et avec la bénédiction de Monseigneur Martin Adjou, les jeunes catholiques viennent ainsihonorer leur rendez-vous biennal des Journées diocésaines de la jeunesse (Jdj) qui est à sa quatrième édition. Près de 800 jeunes venus des 13 paroisses du diocèse ont participé à cette rencontre qui a eupour thème : « Jeune Chrétien, soitle sel et la lumière de la terre ».

Les manifestations ont commencéle vendredi 23 mars à partirde 17h par l’accueil et l’installation des participants qui étaient accompagnés par les pères aumôniers paroissiaux des jeunes et prèsde 25 religieux et religieuses quiencadrent la jeunesse. Le premier grand moment a été le chapelet inaugural animé par les jeunes, sous la direction du Père Modeste Aladagniwèkè. Mais avant, les Aladagniwèkè.

Mais avant, les participants ont été accueillis par le Curé de la paroisse d’Ina, le Père Aubin Aguessi qui s’est rejouit de la présence massive des jeunes etleur a prodigué de sages conseils en présence de l’aumônier diocésain de la Jeunesse qui n’a pas manqué de souhaiter la bienvenue à ses jeunes. La journée du samedi 24 mars a commencé par le chapelet qui aprécédé la messe matinale présidée par le Père Emile Goungari et enprésence d’une dizaine de prêtres venus accompagner et soutenirles jeunes. Ensuite, la journée aété meublée par une grande conférence animée par le Père Armel surle thème des Jdj.

Elle a été un grandmoment de partage et d’enseignement sur le rôle des jeunes dansla communauté. Le conférenciera eu l’occasion de dire aux jeunes qu’ils n’ont plus d’excuses pour retarder les projets de Dieu dansleur vie s’ils tiennent à être le sel et la lumière du Monde (Mt.5,13…). Cette conférence suivie d’un temps d’adoration, d’exposition du Saint Sacrement et de grand momentde louange a reçu la visite del’Evêque de N’Dali. Mgr Martin Adjou, très heureux de la mobilisation des jeunes, a communiqué aux jeunes sa joie de suivre le Christ.

Ils ont été très contents de recevoir sa visite surprise. Le prélat a félicité les jeunes et leurs accompagnateurs avant de leur rappeler le devoir du chrétien.« De nombreuses personnes seréjouissent d’être enfants de Dieu, une raison supplémentaire pour les jeunes : les vieux ont envie de sedépenser pour le Seigneur, maisfaute de force physique n’y arriventpas. Mais les jeunes peuventle faire avec beaucoup de spontanéité. Embrasser donc vos milieux par cette grâce en vous. Que cestrois jours de cénacle avec Jésus soient remplis de Jésus, de Dieu lePère, de l’Esprit Saint et de Marie dans vos vies ».

Tels furent les propos de l'évêque de N'Dali. Ensuite,les activités se sont poursuivies parla marche des jeunes à travers laville de Ina en partageant le message du Pape François aux jeunes du monde. La journée a pris fin avec une grande soirée culturelle animée par les jeunes. Le dernier jour, dimanche 25mars, a été occupé par la célébration de la messe du dimanche présidée par Mgr Martin Adjou. Il a exhorté les jeunes à suivre le Christ malgré les peines et les joies de lavie.

C’est ainsi qu’on peut résumer son message sur la contradiction qu’on aperçoit entre la processiondes rameaux, expression de joie, d’honneur, de gloire et la passion du Christ qui inspire la tristesse. Les jeunes se sont réunis à la fin de la messe pour échanger sur les structures de la jeunesse. Le choix a été porté sur la paroisse de Sinendé pour le prochain rendez-vous des Jdj en 2020. Tout heureux, les jeunes sont repartis chez eux désormais requinqués d’armes spirituelles pour conquérir le monde à la suite du Christ.

Abraham Padonou