Après 14 ans de service à l’école Saint Joseph de l'Ifma, Paul-Marie Bohissou passe le relais

Soeurs Salésiennes

L’école Laura Vicuna des Sœurs salésiennes de Don Bosco a abrité le vendredi 2 mars 2018, la cérémonie d’hommages et de passation de charge entre M. Paul-Marie Bohissou et Mme Rose Hounnou Lawson. Cé- lébration eucharistique, témoignages et présents ont suffi pour remercier le directeur sortant pour les nobles et loyaux services rendus à l'École Alternative (Ea) Saint Joseph de l'Ifma, dans l’Archidiocèse de Cotonou.

C’est dans une ambiance conviviale que M. Paul-Marie Bohissou a été admis à la retraite ce vendredi 2 mars 2018. En effet, ce dernier est l’une des chevilles ouvrières de l’implantation d’une école de seconde chance dénommée École Alternative Saint Joseph située dans l’enceinte de la paroisse Saint Antoine de Padoue de Zogbo.

Une école qui offre aux enfants vulnérables, déscolarisés ou non scolarisés de 10 à 17 ans, l’éducation de base à travers un programme de cours accélérés leur permettant de passer en 3 ans, l’examen du Certificat d’étude primaire (Cep) au lieu de 6 ans dans l’école formelle.

Cette idée a pris corps en 2004 avec le soutien de la Sœur Maria-Antonietta Marchese, Salésienne de Don Bosco. Pendant 14 ans donc, le directeur sortant, M. Paul-Marie Bohissou s’est dévoué à la tâche. Son sens du travail bien fait, sa simplicité, son équité, et sa magnanimité ont été salués par les différentes personnes qui l’ont côtoyé au quotidien.

Pour la directrice exécutive de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice (Ifma), Sœur Tiziana Borsani, l’heure est au remerciement. En cela, le représentant du personnel, M. Daouda Lassissi a loué l’ambiance de fidélité, de dévouement, de bonne entente et de rigueur qui a caractérisé la gestion du directeur sortant de l'École alternative St Joseph.

Pour la cofondatrice de cette école de la 2e chance, Sœur Maria-Antonietta Marchese, « M. Paul-Marie Bohissou a su donner aux enfants l’attention et la raison ». Le directeur sortant, lui-même, s’en remet à Dieu. « Partir, c’est mourir un peu », dit-il, tout en témoignant à son successeur son soutient sans faille.

Après ces mots chaleureux, la procédure de passation est rentrée dans sa phase active. C’est alors que Mme Rose Hounnou Lawson a pris les rênes de l’Ea Saint Joseph tout en promettant de maintenir le cap de l’excellence de cette école avec la bénédiction du Seigneur.


Un parcours atypique

- 1949 : Naissance de Monsieur Paul-Marie Bohissou

- Juin 1957 : Obtention du Cepe

- 22 et 23 juin 1957 : Baptême et confirmation à la cathédrale Sts Pierre et Paul d’Abomey,

- 1958-1960 : Etudes au complexe scolaire technique et secondaire « La fontaine » à Cotonou

- 1960-1975 : Secrétaire, servant, catéchiste, vaguemestre, professeur de sport au Petit séminaire Sainte Jeanne d’Arc de Ouidah,

- 1967-1968 : Formation à la Bible, à la sociologie, à la pastorale familiale, à la morale fondamentale, à la catéchèse des enfants, des jeunes et des adultes ;

- 28 Juin 1968 : Envoi en mission par Mgr Bernardin Gantin et réception des subsides de la propagande de Rome ;

- 15 Septembre 1966 : Mariage religieux ;

- 1975-1977 : Catéchiste à Notre-Dame de Cotonou ;

- 1975 : Étude de philosophie au séminaire Notre-Dame de Fatima à Parakou ;

- 1975-1998 : Secrétaire particulier du Directeur général de la Sbee ;

- 13 Août 1983 à nos jours : Ministre extraordinaire de l’Eucharistie ;

- 2004-2018 : Directeur de l'École alternative Saint Joseph : Pca-Ifma Zogbo, Cotonou


 Florent Houessinon