Abomey : récollection des prêtres à Davougon

Recollection 2018 Abomey

Le mardi 20 février 2018, les prêtres du diocèse d’Abomey se sont réunis autour de Mgr Eugène Cyrille Houndékon, l’Ordinaire du lieu, au centre de Davougon pour leur récollection dans le cadre du temps de carême 2018.

Il est de bon ton que ceux qui annoncent l'Évangile se ressourcent et aillent au désert comme le Maître. D’où l’importance de cette récollection du temps de carême pour les pasteurs du diocèse d’Abomey. Au début de la récollection, l’évêque d’Abomey a adressé ses chaleureuses félicitations et sa profonde reconnaissance à tous ses collaborateurs et à tous les fidèles laïcs pour la réussite de ses Noces d’étain d’ordination épiscopale, célébrées le 3 février 2018.

Ensuite, il a salué et présenté le conférencier, le père Francis Ludovic Ahouandjissi, revenu fraîchement des études en Espagne, et curé de la paroisse saint Jean-Marie Vianney de Domè. Après la prière d’ouverture, le conférencier a planté le décor de son exposé intitulé : « quelle est ma passion ? ».

Pour le père Ahouandjissi, se convertir, changer de comportement est la plus grande démarche de ce temps de carême. Il s’est appuyé sur la liturgie de la parole des cinq dimanches du carême pour meubler sa communication. Aussi, il a fait un clin d’œil aux solennités que les chrétiens vivent au cours du temps de carême. En se penchant sur la semaine sainte, le communicateur a rappelé la dignité de l’Eucharistie que Jésus a soignée. Ceci nous interpelle énormément, a-t-il affirmé.

« La première fidélité d’un prêtre est de croire d’abord au mystère de sa personne. Nous devons être des amis de la vérité comme Jésus l’est...», a-t-il conclu. Après la conférence, une pause de méditation a été observée afin de mieux communiquer avec le Tout puissant avant de laisser place à l’Eucharistie présidée par Mgr Houndékon.

Il est revenu encore au père Francis Ludovic de prêcher. Il a lu et commenté le message du Pape pour le carême 2018. La journée a été clôturée par l’adoration au Très saint sacrement suivie de la prière des Vêpres.

Abbé Juste Yélouassi