Diocèse de Lokossa : Les Sœurs Servantes de la Lumière du Christ en liesse

Lokossa noces dor famille dieu

La présentation du Seigneur au temple célébrée le 02 février est un jour particulier pour les Sœurs Servantes de la lumière du Christ (Slc). En cette année où l’Église famille de Dieu qui est à Lokossa célèbre ses 50 ans d’existence, quatre religieuses (Slc) rendent grâce pour leurs 25 ans de vie consacrée. Il s’agit des Sœurs Clotilde Gagnon de la paroisse Ste Lucie de Gadomè, Justine Edayé de la paroisse Ste famille de Toviklin, Cécile Boko de la paroisse Notre-Dame de l’Espérance de Klouékanmè et de Françoise Kitti de la paroisse St Bernard de Sè.

La célébration eucharistique a été présidée par Mgr Victor Agbanou, évêque de Lokossa et concélébrée par une cinquantaine de prêtres venus des diocèses de Lokossa, d’Abomey et de Cotonou. Au cours de cette célébration d’action de grâce, la Sœur Louise Houédan de la paroisse Saint Moïse de Bohicon (diocèse d’Abomey) a émis ses vœux temporaires au sein de la pieuse union des Slc. Avant la procession d’entrée, l’Ordinaire du lieu a procédé à la bénédiction des cierges. Après avoir salué le peuple de Dieu, il a invité les prêtres et religieuses rassemblés autour de lui à vivre d’une manière active et intense le mystère que l'Église nous donne la grâce de vivre en cette fête de la Présentation de Jésus au temple. Après cette exhortation, la procession s’est ébranlée.

Chacun avec son cierge allumé pour monterà l’autel du Seigneur, au son des tam-tams, castagnettes et gongs que maniait avec doigté la chorale des Slc qui s’était chargée de l’animation de la messe. Dans son homélie, Mgr Agbanou a adressé ses salutations particulières aux Sœurs Servantes de la Lumière du Christ qui étaient à l’honneur. Après avoir souhaité une bonne fête à toutes les âmes consacrées, il a émis un grand vœu à l’endroit de tous les participants à cette Eucharistie. « Que la destinée de celle dont nous avons entendu parler dans l’Évangile à savoir la prophétesse Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser, elle qui a passé toute sa vie pour Dieu, soit aussi notre destinée » a-t-il déclaré. Dans sa méditation, il a fait une analogie en comparant la femme prophète à une fille qui s’est mariée à 17 ans et devenue veuve 7 ans après, pour nous faire remarquer qu’elle a passé 60 ans de vie consacrée puisqu’elle avait 84 ans. Les grâces du Seigneur qui nous appelle à sa suite, sont inouïes et c’est à chacun de savoir ce que le Seigneur est pour lui.

Il a poursuivi en relevant que, quelle que soit la durée de notre ministère, nous conserverons la jeunesse pour pouvoir répondre chaque jour à l’appel du Seigneur en apprenant à le connaître un peu plus afin qu’il nous modèle et nous trouve vigilants avec nos lampes allumées. Mgr Agbanou a demandé que nous priions les uns pour les autres pour que l’amour ne se refroidisse jamais en nous et qu’il nous rende toujours jeunes pour servir la Lumière. Après ces belles paroles, il s’est tourné vers les jubilaires en leur disant que déjà par leur expérience, elles savent que le Seigneur est toujours présent dans leur vie et ceci doit être leur motif d’action de grâce. Il a souhaité que le Seigneur leur conserve la santé et surtout la joie d’être à son service avant de leur lancer : « Avancez au large dans le service de vos frères et sœurs, et vous serez épanouis ». En se tournant vers la Sœur Louise, l’Évêque l’a félicitée pour sa foi et son courage à embrasser la vie consacrée. Après son homélie, ont suivi l’interrogatoire avec la novice, la prière sur la professe et l’émission des vœux. Notons pour finir que 15 d’entre les Sœurs Servantes de la Lumière du Christ ont renouvelé leurs vœux deux jours avant ce grand événement.

Père Denis Hounsa, Vicaire de Grand-Popo

A lire également : 

- Présentation de Jésus au Temple

- Toutes les Actualités