Institut Pontifical Jean Paul II : L’essor des études sur le mariage et la famille

Institut Jean Paul II Mariage et famille

L’Institut pontifical théologique Jean-Paul II a abrité le samedi 04 novembre 2017, la messe de clôture des festivités du 20e anniversaire de l’implantation de sa section francophone au Bénin. Une action de grâce présidée par le Grand Chancelier Mgr Vincenzo Paglia et concélébrée par Nosseigneurs Roger Houngbédji, Aristide Gonsallo, Barthélemy Adoukonou ainsi qu’une soixantaine de prêtres.

L’amphithéâtre Mgr Isidore de Souza est devenu exigu pour contenir la foule de parents, d’amis, d’hommes de sciences, d’universitaires et d’étudiants de différentes promotions venus témoigner de leur gratitude au Seigneur quant aux bienfaits des études sur le mariage et la famille.

Après avoir souhaité la bienvenue aux hôtes, le Vice-président de l’Institut le père Philippe Kinkpon a invité l’assemblée à rendre grâce au Seigneur non seulement pour les 20 ans de l’Institut mais aussi pour le 17e anniversaire d’ordination épiscopale de Mgr Victor Agbanou, évêque de Lokossa. A la suite de la lecture des textes du jour, le Grand Chancelier, Mgr Vincenzo Paglia a pris la parole pour instruire l’assistance sur l’importance de revisiter l’exhortation apostolique Amoris laetitia. « Ne parlons pas de cette exhortation apostolique sans avoir lu toutes les pages. Je pense que c’est un devoir de tous de lire à la lettre ce document et de comprendre son esprit », a-t-il conseillé. Pour Mgr Paglia, l’Amoris laetitia contient les éléments qui permettent à tous de bien appréhender la vision que le Pape propose pour une réorientation des études sur le mariage et la famille.

En cela, le second point évoqué par Mgr Paglia invite l’Institut pontifi cal théologique JeanPaul II à se rapprocher davantage des familles en douleur. « Nous devons être avec les hommes et les femmes qui sont experts dans les sciences humaines et cités par le monde contemporain. Nous devons parcourir les domaines des sciences du mariage et de la famille avec les autres amis chrétiens des autres confessions, religions et cultures différentes », tel est le nouveau défi auquel l’Institut pontifi cal théologique Jean-Paul II est invité à relever. Il est revenu au couple-étudiant Marie et Marcus Kanga de remercier les hôtes de marques et les étudiants ayant pris part aux festivités marquant les noces de porcelaine de l'Institut.

 

Florent Houessinon

A lire également :

Institut Pontifical Jean-Paul II : 20 ans déjà !

"Prendre la dernière place" - L'homélie de Mgr Vincenzo Paglia