octobre 21, 2021
Editorial

Au revoir

Il n’est jamais facile, pour son auteur, de trouver la première phrase d’un éditorial. C’est particulièrement vrai pour celui-ci, au moment où se termine mon aventure à La Croix du Bénin depuis bientôt 13 ans, dont trois en tant que Directeur de Publication. C’est le moment de vous dire toute la gratitude que nous devons à votre fidélité, à votre exigence et à vos soutiens si précieux. Grâce à vous, notre hebdomadaire catholique a résisté à la tourmente économique qui touche bien des journaux aujourd’hui, non sans peine, mais avec la force d’avancer avec espérance, car chacune des parutions relevait d’un miracle.

Ma gratitude ici exprimée publiquement, s’étend à l’ensemble de l’équipe du journal, des rédacteurs aux graphistes, des commerciaux aux imprimeurs, sans oublier nos collaborateurs extérieurs, en particulier nos correspondants dans tous les diocèses du Bénin, et ailleurs. Vous avez contribué à ce miracle que constitue la sortie du journal chaque semaine. Mais nous savons que sans Jésus-Christ, seul Patron de La Croix, nos efforts seraient restés vains. Nous lui rendons grâce pour avoir conduit nos pas durant toutes ces années.

Diriger ce journal, animer cette équipe et dialoguer avec vous, chers lecteurs et lectrices, ont été pour moi un honneur et un bonheur. Il nous semble essentiel qu’existe dans la palette des médias nationaux, un journal d’informations générales portant un regard chrétien sur l’actualité. Fort de cette conviction alliée à un professionnalisme exigeant, notre journal sait mettre en valeur les faits avec un recul critique qui les explique en profondeur, les éclaire à la lumière de la raison et de la foi. 

Sans doute, au travers de certains choix éditoriaux, ai-je pu décevoir, manquer de répondre à vos attentes, ou encore irriter certains d’entre vous. Mais une chose est sûre, notre désir constant est de ne jamais prétendre penser à la place de ceux qui nous lisent. Nous croyons à la liberté et à la responsabilité de la presse, nous croyons à la liberté et à la responsabilité des lecteurs de presse. Ce sera aussi la mission du père Michaël Gomé qui prend le relais. Je lui tends le témoin d’une main confiante. Sous sa direction, La Croix du Bénin poursuivra son chemin singulier dans le monde des médias béninois. 

Serge Bidouzo

Related Posts