octobre 21, 2021
Le Chiffre de la semaine

19 milliards

Du 25 août au 16 septembre 2021, le Gouvernement du Bénin demande aux petites entreprises formelles ou non, affectées par les effets du Covid-19, à s’inscrire pour bénéficier de subventions. De quoi relancer leurs activités pour les rendre viables face aux chocs socio-économiques subis. Pour y arriver, le Gouvernement, avec l’appui de la Banque mondiale, met à la disposition de ces entreprises une enveloppe de 19 milliards de Fcfa. Il s’agit de la deuxième édition d’un programme d’appui financier destiné à soutenir le secteur productif. Au cours d’une conférence de presse tenue la semaine dernière, le Directeur général du Fonds national de microfinance, Abdou Rafiou Bello, a indiqué que 20.000 entreprises formelles et 12.000 entreprises informelles seront prises en compte.

Quelques détails pour la répartition de la subvention : chaque petite entreprise ayant un personnel variant entre 3 et 9 employés, aura droit à un soutien fixe de 56.000 Fcfa. De même, il est prévu pour chaque travailleur, 25.000 Fcfa. Les entreprises dont l’effectif du personnel varie entre 10 et 49, chacune d’elles bénéficiera d’un montant fixe de 279.000 Fcfa. Chaque employé recevra une enveloppe de 25.000 Fcfa. Et chaque entreprise informelle bénéficiera d’une subvention forfaitaire de 67.000 Fcfa.

32.000 entreprises vont ainsi bénéficier de l’appui financier du Gouvernement. Un soulagement pour amoindrir les chocs socio-économiques liés à la pandémie du siècle. Tout en louant l’effort de l’exécutif, il y a à faire d’efforts pour plus de transparence : un levier de développement. Ainsi, on ne le dira jamais assez, le Gouvernement doit rendre publique la liste des entreprises bénéficiaires des appuis successifs liés au Covid-19. Ceci, à travers leurs statuts et leurs propriétaires. Bonne gouvernance oblige.

Smith

Related Posts