juin 23, 2021
Le Chiffre de la semaine

40.000

L’Agence pour la promotion des importations et des exportations (Apiex) a annoncé au cours d’une rencontre la semaine dernière,  la création de 40.000 entreprises au titre de l’année 2020. En 2015, le Bénin comptait 13.000 entreprises créées. Cette inflation d’entreprises en l’espace de cinq ans serait due à la réforme engagée depuis quelques années. En effet, en faveur de cette réforme, les formalités pour la création d’entreprises ont été allégées et modernisées. Au point où depuis sa maison, le citoyen qui en a le désir peut créer son entreprise. à en croire les cadres de l’Apiex, il suffit d’accéder à la plateforme www.monentreprise.bj et en quelques clics, l’entreprise est créée. Mais avant, il fallait faire le dépôt de capital dans une banque tout en activant un compte bancaire.

Avancée spectaculaire pour les Béninoises et Béninois qui n’ont a priori plus à se plaindre pour créer leurs entreprises. Avancée aussi parce que chaque entreprise créée  devrait entraîner des créations d’emplois. C’est dire que les 40.000 entreprises créées l’année dernière devraient avoir généré plusieurs milliers d’emplois, au bas mot, au moins 40. 000.

Mais la question que l’on se pose est de savoir quels types d’entreprises a-t-on créés ? Apparemment, la quasi-totalité de ces entreprises sont destinées à l’import et à l’export. Et c’est justement là le problème. à vrai dire, le Bénin a déjà tellement d’entreprises dans ce domaine que ses besoins réels sont aujourd’hui à des entreprises de production. C’est pourquoi, le Gouvernement doit revoir sa copie. Faciliter la création d’entreprises est une bonne chose. Mais l’économie gagnerait mieux à avoir beaucoup d’entreprises de production. Certes, cela demanderait plus de moyens financiers. Mais le jeu en vaut la chandelle si le Gouvernement tient vraiment au développement du pays.

Smith

Related Posts