Le Chiffre de la semaine

326 millions

Le jeudi 1er avril dernier, le Gouvernement béninois a signé une convention de crédit avec la Banque internationale Natixis. Elle porte sur 326 millions d’Euros, soit près de 214 milliards de Fcfa. Selon les documents officiels, ces fonds doivent permettre de financer le Projet d’accès durable et sécurisé du Bénin à l’énergie électrique (Padsbee). Le Projet devrait permettre de fournir de l’électricité dans plusieurs zones de   grandes activités situées dans 8 Départements. Pour la réalisation du Projet, il est prévu la construction d’environ 500 Kms de lignes de transport aérien de très haute tension. Il est aussi prévu la réalisation de 7 postes neufs de transformation de haute tension. Parallèlement, des travaux d’extension seront entrepris sur 4 postes de transformation, qui du reste, existent déjà. Par ailleurs, il est envisagé la construction de plus de 1.000 Kms de réseaux de distribution d’énergie en moyenne et basse tension. Enfin, le raccordement de plusieurs milliers de foyers est attendu.

Au regard de l’importance de l’énergie pour le développement, celle-ci mérite toute l’attention qu’il faut. Plus de 200 milliards pour soutenir les actions d’électrification en cours ou annoncées les années antérieures à coup de plusieurs dizaines de milliards aussi. Fantastique ! Mais, on ne le dira jamais assez, il faut faire le point de ces milliards qu’on déverse dans l’énergie. Et cela pourrait passer par des réponses à apporter aux questions suivantes : quel est le montant total d’argent injecté dans l’électrification au Bénin depuis 5 ans ? Quel est le nombre de ménages impactés et comment sont-ils répartis sur le territoire national ? Avec chiffres à l’appui, quels sont les liens entre la performance économique et les investissements sans cesse croissants dans l’électrification, depuis 5 ans ?

Smith

Related Posts