novembre 29, 2020
Le Chiffre de la semaine

10 milliards

Environ 10 milliards pour l’acquisition de 600 tracteurs agricoles de diverses spécificités. Ils seront cédés aux agricultures de plusieurs secteurs agricoles à raison de 50% de subvention pour le kit composé de matériels automoteurs et d’équipements associés ; puis 30% pour les matériels optionnels. Ce choix d’acquisition  et de déploiement d’équipements du Gouvernement rentre dans le cadre de la mise en œuvre du Programme national de développement de la mécanisation agricole. Son objectif est d’améliorer continuellement les méthodes culturales ainsi que la productivité et la production agricoles. Pour parvenir à cette fin, le Gouvernement s’est inspiré des résultats éclatants de la subvention qu’il a accordées aux producteurs en 2018 et 2019 avec la demande sans cesse croissant des producteurs. D’où l’autorisation  d’un décaissement de 10 milliards pour acquérir 600 machines agricoles. La mécanisation de la quasi-totalité des filières agricoles (riz, maïs, coton…) a retenu l’attention du Gouvernement.

La mécanisation de l’agriculture est une bonne chose. Car la préoccupation du Gouvernement semble être le développement des cultures de rente pour gagner des devises. La préoccupation semble être aussi la recherche de l’autosuffisance alimentaire. Seulement le chat échaudé craint l’eau froide. En effet, l’affaire de machines agricoles qui a englouti des milliards sans suite est encore vivace dans les esprits. Surtout quand on sait que les tenants et les aboutissants de ce scandale sont encore là dans les arcanes du pouvoir actuel. C’est pourquoi le Gouvernement a deux défis. Le Premier, dire au peuple béninois ce qui en est vraiment du scandale des machines agricoles. Ensuite, préciser les garanties qui vont permettre d’éviter les mêmes errements avec les 10 milliards de machines agricoles. Cela va de l’intérêt du développement agricole et du développement  du  Bénin de façon générale.

Smith

Related Posts