février 28, 2020
Ecologie

L’enjeu des innovations écologiques

La nouvelle année 2020 commence avec plein de promesses sur le plan écologique. En effet, à partir du 30 janvier se tiendra à Paris, et ce durant trois jours, la rencontre des innovateurs. Une rencontre organisée par Change Now pour faire connaître les innovateurs positifs et leurs actions dans la lutte pour la protection de l’environnement. Ils seront à peu près 500 investisseurs et 20.000 participants venant de 120 pays qui sont attendus à ce grand rendez-vous de Paris. Et durant ces trois jours, ils échangeront autour de huit thématiques, à savoir, l’Environnement, l’Alimentation, l’Énergie, l’Air et l’Eau, la Biodiversité, la Consommation et Production Durable, la Santé et Bien-être, l’Éducation, la Paix et l’Humanité.

Les organisateurs de cette rencontre se donnent comme objectif de permettre aux participants de trouver une nouvelle façon de produire surtout des sources d’énergies propres, d’inventer des technologies au service de la planète afin de réduire les émissions de CO2. Un autre objectif que visent les organisateurs est la protection de la biodiversité par une bonne gestion des sources d’énergies et des ressources naturelles.

L’organisation d’une telle rencontre nous montre qu’il est important que les acteurs de tous les domaines d’activités doivent contribuer efficacement à divers niveaux à la protection de notre environnement. Car la lutte contre les sources de pollution de l’environnement ne doit pas être seulement une décision politique. Surtout que nous avions par le passé constaté que les intérêts personnels de certains priment sur les décisions et les lois qui sont votées lors des rencontres internationales. Notre terre a plus que jamais besoin d’actions concrètes de notre part pour la sauvegarde de la planète. C’est pour cela que nous attendons tous que les innovateurs qui participeront à la rencontre de Paris apportent des solutions concrètes et pratiques aux actions des acteurs qui s’investissent dans la lutte pour la sauvegarde de notre planète. L’enjeu est de taille. Nous souhaitons que les fruits tiennent la promesse des fleurs pour la survie de notre espèce sur cette terre.

Père Bidossessi Aurel DOHOU

Related Posts