août 19, 2019
Ecologie

Quelques astuces naturelles contre les cafards

Les cafards sont des insectes volants que nous retrouvons dans nos appartements, c’est-à-dire chambres, cuisines, toilettes et même quelquefois dans nos bureaux. Leur appellation officielle est  « blatte ». Ils ne piquent ni ne mordent normalement pas l’homme, sauf en cas de manque de nourriture et cela surtout la nuit. Ils apprécient le visage, la bouche les mains et les pieds. Les cafards peuvent vivre dans n’importe quel environnement avec une préférence pour les milieux pas trop chauds ni trop humides.

Comme dégâts, les blattes ou cafards pondent des œufs dans les coins des armoires, sur les tissus et dans les placards. Leurs excréments (crottes) sont riches en substances toxiques d’où la forte odeur désagréable que nous ressentons lorsqu’ils sont quelque part. Cette odeur peut causer des troubles respiratoires et des toux.

Pour prévenir efficacement contre les cafards il est important de :

– Ne pas laisser traîner des nourritures ou des restes de nourriture sur les tables ou à la cuisine.

– Fermer les siphons de sol des toilettes et autres trous ou tuyaux.

– Nettoyer régulièrement les cuisines et autres endroits susceptibles de les abriter

– Éviter de manger dans les chambres.

– Bien ranger les choses dans nos appartements.

Et pour lutter contre les cafards nous pouvons utiliser ces quelques remèdes que voici :

–     Mettre dans les coins de nos salles ou dans d’autres endroits que nous jugeons stratégiques des feuilles de laurier hachées. Les cafards n’apprécient pas l’odeur du laurier.

–     On peut mettre quelques gouttes d’essence ou d’huile de l’eucalyptus dans les coins de l’appartement.

–     Le concombre frais aussi aide à lutter contre la présence des cafards. Il suffit de couper en rondelles le concombre et de les disposer dans les coins de nos appartements. Les cafards n’apprécient pas du tout son odeur. Il faudrait répéter cette technique plusieurs fois.

–     Les cafards ne supportent pas aussi l’odeur de l’ail. Vous pouvez l’écraser ou mettre les gousses d’ail dans les coins stratégiques, les fissures ou les interstices par où passent les cafards. Ce qui est recommandé c’est de fermer ces fissures ou interstices.

Les cafards sont très résistants. Il est important de ne pas opter pour un seul remède.

 

Père Bidossessi A. DOHOU

Related Posts