septembre 15, 2019
Parole de Dieu

PSAUME – 39 (40), 2, 3, 4, 18

D’un grand espoir, j’espérais le Seigneur :

il s’est penché vers moi pour entendre mon cri.

Il m’a tiré de l’horreur du gouffre, de la vase et de la boue ;

il m’a fait reprendre pied sur le roc, il a raffermi mes pas.

 

Dans ma bouche il a mis un chant nouveau,

une louange à notre Dieu.

Beaucoup d’hommes verront, ils craindront,

ils auront foi dans le Seigneur.

 

Je suis pauvre et malheureux,

mais le Seigneur pense à moi.

Tu es mon secours, mon libérateur :

mon Dieu, ne tarde pas !

Related Posts