décembre 12, 2019
Questions/Réponses

Père, que dois-je faire pour ne pas perdre l’essentiel de la Parole de Dieu ?

Question

Père, que dois-je faire pour ne pas perdre l’essentiel de la Parole de Dieu ?

Ferrante GNIMADI, Journaliste-stagiaire

Réponse

Ma sœur, ce 16e dimanche du temps ordinaire C, nous sommes invités à méditer autour du thème général du service : Abraham, serviteur des mystérieux visiteurs dans la 1re lecture, Paul, serviteur ou ministre de la parole dans la 2e lecture, Marthe et Marie, servantes du Verbe Incarné dans l’Évangile. À propos de cette Parole et à partir de la réponse de Jésus à Marthe on peut, à bon droit, se demander ce qu’il faut faire pour ne pas perdre l’essentiel de la Parole de Dieu.

 

Écouter la Parole

Comment trouver l’essentiel dans la Parole de Dieu si elle n’est pas écoutée ? Écouter la Parole de Dieu n’est pas simple et peut devenir une tâche difficile tant il est vrai que, de plus en plus, nous écoutons peu et mal. Il faut savoir distinguer entre sa voix et les multiples voix du monde qui tentent de l’étouffer. Il faut choisir d’y prêter oreille, de lui accorder du temps, d’y engager notre vie pour en extraire quotidiennement cet « essentiel » qui nous permettra de vivre la pointe de l’évangile. « Écoute Israël ». Telle est la première disposition que le Seigneur requiert pour son peuple. Pourquoi ne pas prendre le temps, chaque matin, de laisser résonner la Parole de Dieu au creux de nos vies ?

 

Prier avec la Parole

C’est en deux mots la « lectio divina ». Elle consiste à se poser trois questions essentielles et à y répondre concrètement. La première : Que dit le texte ? Il me reviendra à lire le texte posément en reconstituant les faits et gestes décrits. La deuxième : Que me dit le texte ? Il s’agit de repérer deux à trois points centraux qui vous touchent personnellement. Ici on se pose des questions ou on les pose au Seigneur. S’il est bien fait, l’Esprit de Jésus fournit les réponses. La troisième : Qu’est-ce que je dis à partir du texte ? Dans cette partie, je prends une décision, je choisis de vivre concrètement le texte dans ma vie. Pourquoi ne pas apprendre cette manière d’aller à l’essentiel dans la Parole que je reçois  chaque jour ?

 

Transfigurer nos occupations à partir de la Parole

Un fidèle du Christ a l’habitude de me dire : « Mon père, entre plusieurs urgences, il faut choisir les priorités ». La réponse du Christ à Marthe pourrait bien se percevoir dans ce prisme. Jésus n’oppose pas les deux sœurs. Leur ministère est essentiel pour l’équilibre de l’accueil. Le correctif que Jésus apporte à Marthe est de ne pas minimiser la posture de Marie à ses pieds. Bien souvent, les mille occupations de chaque jour peuvent nous ravir ce bien précieux de la Parole de Dieu. Pour le disciple précisément, la Parole doit devenir le point pivot de son engagement dans le monde. Pourquoi ne pas prendre le temps, chaque matin, de choisir une Parole autour de laquelle organiser les activités de la journée ?

Ma sœur, pour ne pas perdre l’essentiel de la Parole de Dieu, il faut aimer la lire, l’écouter, la méditer et en vivre concrètement. Tu découvriras très vite les trésors qui y sont cachés.

Père Jean OUSSOU-KICHO (Curé de la paroisse Notre-Dame de Charité de Godomey-Fignonhou)

Related Posts