août 19, 2019
Le Chiffre de la semaine

50, 10 %

Les résultats du Bac, session unique de juin 2019 sont tombés. Avec plus de 100.000 candidats ayant composé pour ce premier diplôme universitaire, on enregistre un taux d’admis de 50,10%. Un progrès par rapport à l’année dernière où 33,43% d’élèves étaient déclarés admis au Bac. De quoi réjouir les autorités en charge de l’éducation nationale. Madame Marie Odile Atanasso, ministre de l’enseignement supérieur, fait remarquer que ces résultats au Bac sont la manifestation du Programme d’action du gouvernement (Pag), qui fait de l’éducation, le levier  sur lequel il faut s’appuyer pour booster l’économie. Ce qui n’est pas faux car, le capital humain est le principal facteur de production dont la qualité est fondamentale dans la définition de la politique de développement : un challenge à  gagner par les décideurs du pays.

En effet, plus de 50.000 nouveaux bacheliers rien que pour cette année 2019 prêts à entreprendre des études universitaires. La grande question est comment réussir à insérer ce monde in fine dans une chaîne de production porteuse ? Il est vrai que le ministre de l’enseignement supérieur a annoncé des opportunités de bourses  au niveau national et international pour des filières d’avenir. Mais moins de 5% vont être pris en compte. Quel sort pour les 95% restants ? La plupart du temps cette frange qui regorge de vrais potentiels est laissée pour compte. Un gâchis en quelque sorte, c’est pourquoi tout en recherchant le nombre, et sans doute la bonne qualité aussi, les autorités devront dans les réformes en cours dans le système éducatif donner forme en priorité à la formation à l’auto-emploi.

Related Posts