août 19, 2019
Simplement François

Divin Maître et Pasteur de nos âmes

Le Bon Pasteur, Jésus, est attentif à chacun de nous, il nous cherche et nous aime, en nous adressant sa Parole, en connaissant en profondeur notre cœur, nos désirs et nos espérances, ainsi que nos échecs et nos déceptions. Il nous accueille et nous aime comme nous sommes, avec nos qualités et nos défauts. À chacun de nous il « donne la vie éternelle » : il nous offre la possibilité de vivre une vie pleine, sans fin. En outre, il nous protège et nous guide avec amour, en nous aidant à traverser les sentiers abrupts et les routes parfois risquées qui se présentent sur le chemin de la vie. Aux verbes et aux gestes qui décrivent la façon dont Jésus, le Bon Pasteur, se met en relation avec nous, répondent les verbes qui concernent les brebis, c’est-à-dire nous : elles « écoutent ma voix », elles « me suivent ». Ce sont des actions qui montrent de quelle façon nous devons répondre aux attitudes tendres et prévenantes du Seigneur. Ecouter et reconnaître sa voix, en effet, impliquent  une intimité avec Lui, qui se consolide dans la prière, dans la rencontre cœur à cœur avec le divin Maître et Pasteur de nos âmes. Cette intimité avec Jésus, ce fait d’être ouvert, de parler avec Jésus, renforce en nous le désir de le suivre, en sortant du labyrinthe des parcours erronés, en abandonnant les comportements égoïstes, pour nous mettre en chemin sur les nouvelles routes de la fraternité et du don de nous-mêmes, à son imitation. N’oublions pas que Jésus est l’unique Pasteur qui nous parle, nous connaît, nous donne la vie éternelle et nous protège. Nous sommes l’unique troupeau et nous devons seulement nous efforcer d’écouter sa voix, tandis qu’Il scrute avec amour la sincérité de nos cœurs. Et de cette intimité permanente avec notre Pasteur, de cet échange avec lui, jaillit la joie de le suivre en nous laissant conduire à la plénitude de la vie éternelle.

(Regina Cæli, Rome, 12 mai 2019)

Related Posts