avril 26, 2019
Jeunesse

Qu’est-ce que la fête des rameaux ?

La fête des rameaux fait mémoire de ces jours où Jésus fut acclamé comme un roi par les habitants de Jérusalem qui le saluaient avec des palmes en main, avant d’être condamné à mort comme un malfaiteur. Les habitants de Jérusalem acclament Jésus en criant : « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur » et « Hosanna » (de l’hébreu, cela signifie littéralement « Sauve donc ! »), et c’est devenu un cri de triomphe mais aussi de joie et de confiance (Cf. Mt 21,8). Le dimanche des rameaux marque ainsi le début de la semaine sainte. Depuis 1985, c’est l’occasion de le rappeler, à l’initiative de Jean Paul II, le dimanche des rameaux est aussi devenue la fête des jeunes dans chaque diocèse du monde. Alors, je remercie Croix Junior d’avoir pris cette belle initiative, en faveur des jeunes. Nous prions pour tous les jeunes. Les rameaux bénis sont-ils un porte-bonheur ? Les rameaux, bénis ce jour-là, sont le signe de la victoire de la vie sur la mort et le péché. Jésus est un roi mais un roi de paix, d’humilité et d’amour. C’est sur un ânon, une monture modeste, une bête de somme que Jésus se présente donc à la foule. Zacharie l’avait annoncé : « Voici que ton roi vient à toi : il est juste et victorieux, humble, monté sur un âne, sur un ânon, sur le petit d’une ânesse » (Za 9, 9). Symbole de vie et de résurrection, le rameau n’a pas d’effet magique, comme un porte-bonheur qui attirerait du monde de façon inhabituelle. C’est la simplicité de Dieu qui s’y manifeste, en tant qu’il est victorieux de la haine et du péché.

Frère Fiacre AGASSOUNON (Prêtre franciscain de l’Immaculée et Recteur du Sanctuaire Notre-Dame de la Divine Miséricorde d’Allada)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + 17 =