Ecologie

Ne bouchons pas les caniveaux

ECOLOGIE

Mon kit de sur vie

Ne bouchons pas les caniveaux

Bientôt commencera la saison des grandes pluies. Et la chaleur qui est actuellement notre bourreau quotidien fera place à la fraîcheur des gouttes de pluie. Dans les villages et dans les unités de production agricole les fermiers se frotteront les mains. Mais les pluies ne nous apportent pas que du bonheur. Nous avons des parties de notre milieu de vie qui sont inondées, et l’invasion en nombre des moustiques entraîne des maladies et des infections.

C’est pour mieux canaliser ces eaux de pluie que nous avons au cœur de nos grandes villes et dans nos villages des caniveaux. Un caniveau est une rigole ou une surface étanche au sol souvent en béton et qui sert à évacuer les eaux de pluie ou les eaux usées d’un lieu vers un autre lieu aménagé pour leur recyclage. À Cotonou, nous trouvons deux types de caniveaux. Les caniveaux à ciel ouvert et les caniveaux fermés. Les deux types jouent le même rôle.

Mais nous faisons un constat amer surtout dans nos grandes villes, la plupart des caniveaux ne servent plus à leur objectif final. Ils sont utilisés comme des tas d’ordures, des lieux de recyclage des huiles de vidange et le réceptacle des urines des gens sans vergogne. Dans d’autres caniveaux on retrouve des bouteilles et des boîtes de conserve, d’autres les transforment en fosses septiques pour satisfaire leurs besoins organiques. Et non loin de ces caniveaux se trouvent en grande majesté des restaurants, des supermarchés ou des vendeuses de nourriture (riz, pâte, etc.)

Pour notre bien-être et la sécurité des personnes nous ne devons pas transformer ces caniveaux en tas d’ordures ni en fosses septiques. Ces matières bouchent facilement les caniveaux et les transforment en nid de plusieurs parasites et microbes. Aussi les caniveaux bouchés n’évacuent plus les eaux de pluie et les eaux usées ce qui entraînent les inondations des rues et des maisons. Nous sommes tous interpellés. Responsable politique, responsable communal ou simple citoyen, nous sommes tous invités à jouer notre rôle pour empêcher que les caniveaux soient bouchés. Nous invitons les responsables communaux à penser au désensablement des caniveaux et à leur désinfection, surtout à l’approche de la saison de pluie. Il en va du bien-être de nous tous.

Père Bidossessi A. DOHOU

Related Posts