Préparons notre cœur à l’écoute

Lectio Divina

Lectio Divina

Avant de pouvoir entrer dans l’expérience de la Lectio Divina, nous avons besoin de préparer notre coeur pour pouvoir recevoir la Parole de Dieu qui veut se révéler à nous.

Dieu nous parle à travers sa Parole qui est Vie, qui est Vérité, qui est Chemin pour chacun de nous. Mais pour pouvoir l’entendre, nous avons à débarrasser tout ce qui, en nous, nous empêche d’avoir un coeur qui écoute.

Dieu nous invite à entrer dans un silence profond, un silence qui n’est pas un vide, une absence, mais un silence qui permet d’entendre le doux « murmure » de l’Esprit qui prie en nous. Tout comme Elie qui n’a pas su discerner la « voix » de Dieu dans le tremblement de terre, ni dans l’ouragan, mais bien dans la « brise » légère, à peine perceptible, ainsi, nous aurons à habituer notre coeur à l’écoute (cf.1 R. 19).

Nous savons dans notre vie quotidienne, combien il est difficile d’écouter l’autre, de prêter vraiment attention à celui ou à celle qui me parle, sans interrompre, sans penser à autre chose, sans vouloir répondre. Il est rare de trouver quelqu’un, capable d’une véritable écoute du coeur.

Savons-nous nous taire pour entendre Dieu nous parler ? Nous sommes si pressés de lui présenter nos besoins, nos demandes, nos plaintes, mais nous pensons rarement à écouter sa réponse, à nous mettre dans un état de « recevoir » sa Parole !

Savons-nous faire taire nos récriminations, nos colères, nos rancoeurs, tout ce qui nous blesse et nous ferme le coeur au prochain, et donc à Dieu ?

Sommes-nous capables de calmer notre esprit si agité, notre imagination, nos rêves, tous nos discours internes ?

Pouvons-nous fermer nos portables, décrocher nos écouteurs et éteindre nos appareils électroniques pour nous libérer enfin, ne serait-ce que pour une demi heure, du bruit des mots, des chants, des émissions, des informations. Bref, de tout ce qui remplit notre journée ?

Oui, car sans ce silence préalable, il nous est impossible d’écouter la Parolede Dieu. Des habitudes de vie que nous avons prises et qui ne nous laissent aucun repos, aucun espace de silence et de calme dans notre journée, nous ferment du même coup, l’accès à l’intimité avec Dieu. Or, c’est notre vocation première que de vivre dans l’Amour et de rayonner cet amour autour de nous.

Alors, prenons l’engagement aujourd’hui de laisser un moment chaque jour tout ce qui nous « branche » et ce qui nous « connecte », et ouvrons-nous à Celui qui attend à la porte de notre coeur et qui frappe !

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *