29 août : Saint Jean Baptiste (1er s.)

2908 Sain Jean

2908 Sain Jean

Jean, le dernier Prophète, n’a jamais mâché ses mots, pas plus quand il traitait les pharisiens de « races de vipères » sur les bords du Jourdain, que lorsqu’il rappelait à Hérode Antipas qu’il n’avait pas le droit de vivre avec Hérodiade, la femme de son frère Philippe.

Il fut mis en prison, pour avoir faire des reproches publics à Hérode Antipas. Il sait qu’Hérodiade lui en veut à mort. Mais ce n’est pas ce qui le préoccupait. C’est Jésus. Est-il bien le Messie que lui, Jean, annonçait?

A-t-il eu raison de lui faire confiance, de lui donner ses propres disciples? Sa conduite est si étrange. « Il tient dans sa main la pelle à vanner. » Pourquoi ne vanne-t-il pas avec gloire et majesté? La réponse est venue. Aux disciples de Jean venus l’interroger, Jésus a répondu: « Allez annoncer à Jean ce que vous voyez et entendez: les aveugles voient, les boiteux marchent … » Jean n’a plus de doutes.

Il a bien rempli sa mission. C’est l’anniversaire d’Hérode. Salomé danse et envoûte le roi ivre: « Demande-moi tout ce que tu voudras, fut-ce la moitié de mon royaume. » Ce sera la tête de Jean sur un plateau. Scène décrite, entre autres, dans l’Évangile de saint Marc, au chapitre 6 

A lire également :

saint-Jean-Baptiste : nominis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *