AVE MARIA ! Que la Voix Soit !

Radio Immaculée

Radio Immaculée

D’Allada que peut-il sortir de bon ! D’Allada, en cette année 1998, où il fallait encore savoir négocier avec patience et dextérité les virages, les montées et les descentes, selon que l’on se rende à Cotonou ou que l’on remonte vers le Nord du Bénin, que peut-il sortir de bon ? Qui pouvait penser que ce lieu de division des trois frères aux destinées royales et foncièrement fratricides abriterait un jour les locaux et les installations de Radio Immaculée Conception, organe de communication et de communion !

A moins d’avoir été dans le secret des dieux ou d’avoir pris part aux différentes rencontres d’échanges entre les initiateurs de ce merveilleux projet ayant reçu la bénédiction de nos Pères les évêques dont MgrLucien Monsi Agboka alors président de la Conférence épiscopale du Bénin, et Mgr Isidore de Souza, alors Ordinaire du lieu en bonne et due forme. Mais la Vierge Marie, à qui l’Archange Gabriel révéla que rien n’était impossible à Dieu, a visiblement choisi d’ériger sa demeure en ces lieux et de là, s’adresser à ses fils et filles du Bénin voire au-delà, d’une voix majestueuse, souveraine et salutaire : Que la voix soit ! Et la voix fut, en cette mémorable année 1998, où l’Église universelle s’apprêtait à commémorer le vingtième anniversaire de l’élection du saint Pape Jean-Paul II, grand dévot de la Vierge Marie et surtout en cette avant-veille du troisième millénaire.

Ainsi est née la première radio de l’Église catholique au Bénin ; une radio dédiée à la Très Sainte Vierge Marie sous les auspices, et plus précisément sous la protection de laquelle nos soeurs et frères, les Franciscains et Franciscaines de l’Immaculée Conception ont tenu à la placer. Dès lors notre radio a fait son petit bonhomme de chemin, se révélant être un autre instrument puissant d’évangélisation, d’éducation, d’information, de sensibilisation voire de formation au service non seulement des seuls chrétiens et chrétiennes catholiques, mais aussi de ceux de nos frères et soeurs en humanité qui ne partagent pas forcément la foi catholique romaine.

Il ne peut en être autrement quand on sait que par la force et la magie des ondes, la radio peut s’introduire chez vous, sans que vous l’ayez invitée ! Et si par extraordinaire l’une de ses émissions vous captive, de par sa thématique ou la pertinence des sujets abordés dans telle rubrique ou dans telle autre, soyez certain de ne pouvoir lâcher d’un pouce cette fréquence. Et Dieu sait qu’il y a bien des émissions de Radio Immaculée Conception qui ont été adoptées par des milliers d’auditeurs qui y tiennent et s’y accrochent. Des milliers d’auditeurs du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest ! Nous n’exagérons rien, parceque progressivement, grâce à différents relais, notre radio est captée dans de nombreuses localités du pays et au-delà de nos frontières. Un exploit qu’il faut reconnaître et saluer à sa juste valeur quand on se rappelle qu’au départ, ce n’était pas donné et gagné d’avance.

Mais ce n’est pas sans peine et sacrifice. Peine du point de vue du travail abattu par les précurseurs dont les successeurs ont su prendre valablement le relais jusqu’à nos jours ! Sacrifice des membres du personnel, des collaborateurs, des prêtres, des religieux et religieuses, des laïcs engagés et des hommes et femmes de bonne volonté qui n’ont de cesse de donner de leurs temps et de leurs disponibilités respectifs ! Sacrifice aussi sur le plan du matériel, des investissements, des installations techniques et de la maintenance dont les coûts sont ce qu’ils sont ; surtout par ces temps de nouvelles technologiesde l’information et de la communication où il faut savoir être au pas ! Ce sont les soucis, les défis et autres exigences inhérents à la radio.

Ce dont il nous faut alors prendre davantage conscience à l’occasion des 20 ans de notre radio est que nous devons la soutenir plus que par le passé, par nos différents dons. C’est ainsi que grâce à nous tous, Radio Immaculée Conception continuera d’émettre, sans discontinuer, des décennies durant, jusqu’au centenaire pour ne dire millénaire ! Mais en attendant, réjouissons-nous avec Marie dont la radio fait des merveilles. Nous, du Journal « La Croix du Bénin », ne pouvons que nous en réjouir et en faire l’écho. Joyeux anniversaire et bonne fête à toutes, à tous et à chacun !

AVE MARIA !

Portrait abbé Acapovi 

Abbé Crépin M. Acapovi, directeur de publication

A lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *