Jésus est le seul Souverain Sacrificateur

Homélie du Pape 1

Homélie du Pape 1

Homélie complète du Pape François

Place Saint Pierre, Rome, 22 avril 2018

Chers frères,

ces fils ont été appelés à l’ordre du presbytérat. Réfléchissons bien au ministère qui sera élevé dans l’Église. Comme vous le savez, le Seigneur Jésus est le seul Souverain Sacrificateur du Nouveau Testament, mais en Lui aussi tout le peuple saint de Dieu a été constitué en un peuple sacerdotal. Néanmoins, parmi tous ses disciples, le Seigneur Jésus veut en choisir quelques-uns en particulier, car en exerçant publiquement en son sein l’office sacerdotal en faveur de tous les hommes, ils devraient continuer sa mission personnelle d’enseignant, de prêtre et de pasteur.

Comment, en effet, pourquoi il avait été envoyé par le Père, alors il a envoyé à son tour dans le monde avant que les apôtres et les évêques et leurs successeurs, qui ont finalement été donnés à titre de collaborateurs prêtres, qui, pour les unir dans le ministère sacerdotal , sont appelés au service du Peuple de Dieu.

Après mûre réflexion, nous sommes maintenant l’ordre des prêtres pour élever nos frères, parce que le service du Christ, Maître, Prêtre, Pasteur, travaillent ensemble pour l’édification du Corps du Christ qui est l’Église dans le Peuple de Dieu et Temple sacré de l’Esprit.

Ils seront en fait être configurés au Christ Grand Prêtre Éternel, qui sera consacré comme de vrais prêtres du Nouveau Testament, et en tant que tel, qui les unit dans le sacerdoce avec leur évêque, seront prédicateurs de l’Evangile, les pasteurs du peuple de Dieu, et présidera les actions de culte, en particulier dans la célébration du sacrifice du Seigneur.

Quant à vous, chers fils et frères qui devaient être promus à l’ordre du sacerdoce, considèrent que l’exercice du ministère de la sainte doctrine sera dans la mission partageurs du Christ, le seul Maître. Dispensez-vous de toute cette Parole de Dieu, que vous avez vous-même reçue avec joie. Lisez et méditez assidûment sur la Parole du Seigneur pour croire ce que vous avez lu, pour enseigner ce que vous avez appris dans la foi, pour vivre ce que vous avez enseigné.

Que la nourriture de ta vie soit une nourriture pour le Peuple de Dieu, ta doctrine, ta joie et ton soutien aux fidèles du Christ. Et qu’avec la parole et l’exemple, vous pouvez construire la Maison de Dieu qui est l’Église. Vous continuerez l’œuvre sanctifiante de Christ. Grâce à votre ministère, le sacrifice spirituel des fidèles est rendu parfait, unissant au sacrifice du Christ, et pour vos mains, au nom de toute l’Eglise est offert d’une manière sans effusion de sang sur l’autel de la célébration des saints mystères.

Reconnaissez donc ce que vous faites. Imitez ce que vous célébrez en participant au mystère de la mort et de la résurrection du Seigneur, portiez la mort du Christ dans votre péché et de marcher avec Lui en nouveauté de vie.

Avec le Baptême, vous regrouperez de nouveaux croyants au Peuple de Dieu et, avec le Sacrement de la Pénitence, vous remettrez vos péchés au nom du Christ et de l’Église. Et là, je m’arrête pour te demander: s’il te plaît, ne te lasse pas d’être miséricordieux. Pensez à vos péchés, à vos misères que Jésus pardonne. Sois miséricordieux. Avec de l’huile sainte, vous soulagerez les malades. Célébrer les rites sacrés et élever la prière de louange et de supplication au cours des différentes heures de la journée, vous ferez une voix du Peuple de Dieu et de toute l’humanité.

Conscients d’avoir été choisis parmi les hommes et constitués en leur faveur pour attendre les choses de Dieu, exercer dans la joie et la sincérité sincères du Christ le travail des prêtres, uniquement l’intention de plaire à Dieu et non à vous ou aux hommes, pour d’autres intérêts . Seul le service à Dieu, pour le bien du saint peuple fidèle de Dieu Enfin, en participant à la mission du Christ, Chef et Pasteur, en communion filiale avec votre Evêque, engagez-vous à réunir les fidèles en une seule famille pour les conduire à Dieu Père par le Christ dans le Saint-Esprit. Et toujours sous tes yeux l’exemple du Bon Pasteur, qui n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et chercher et sauver ce qui était perdu.

Site du Vatican

Toutes les homélies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *