Fête patronale de la paroisse sainte Thérèse d’Akpakpa : Les fidèles rendent grâce

Fête patronale de la paroisse sainte thérèse dakpakpa

Fête patronale de la paroisse sainte thérèse dakpakpa

08 octobre 2017, la paroisse Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de l’archidiocèse de Cotonou créée le 1er octobre, a célébré sa fête patronale. Le curé Christophe Cakpo en union avec quelques confrères a rendu grâce à Dieu au cours d’une Eucharistie présidée par Mgr Aristide Gonsallo, évêque de Porto-Novo.

Cette messe prévue initialement pour le 1er octobre a été célébrée le dimanche 8 octobre afin de permettre à tous les fils et filles de la paroisse d’être présents. Dans son mot d’accueil le vice-président du conseil pastoral paroissial M. Aurélien Vinou a chaleureusement remercié Mgr Aristide Gonsallo.

Il remercie l’évêque pour sa confiance et son attention particulière pour eux et implore Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, d’intercéder pour lui, afin que la charge pastorale qui lui a été confiée soit assumée avec foi, courage, détermination et zèle apostolique.

Mgr Aristide Gonsallo, avant tout propos, a souhaité bonne fête aux fidèles et a exprimé toute sa reconnaissance à son confrère Mgr Roger Houngbédji, archevêque de Cotonou, qui a accepté qu’il préside cette messe ; il remercie également le curé de la paroisse père Christophe Cakpo de son accueil chaleureux. L’évêque bénit les fidèles et implore Dieu et sainte Thérèse de faire jaillir ses roses de là-haut sur chacun des fidèles.

Dans son homélie l’évêque développe trois points. Tout d’ abord, ce qu’est la vigne et son utilité. Ensuite la ténacité de Dieu envers nous les Hommes. Et enfin il exhorte la jeunesse à s’inspirer de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, patronne de cette paroisse, morte à l’âge de 24 ans seulement et qui a contribué à changer la face du monde de par son dynamisme missionnaire, Mgr Gonsallo recommande aussi aux jeunes paroissiens de mettre en pratique la lettre de l´apôtre Paul aux Philippiens « Tout ce qui est vrai et noble, tout ce qui est juste, et pur, tout ce qui est digne d’ être aimé et honoré, tout ce qui s’appelle vertu et qui mérite des éloges, tout cela, prenez-le en compte », car cette paroisse n’ ayant que 27 ans d’existence a besoin des bras valides de sa jeunesse.

Mais pour que cela soit effectif, il faut une unité de travail. « La paroisse qui est d’ailleurs un grand lieu de service que les chrétiens doivent investir dans la mesure où ils sont appelés à aller sur le terrain, à être en contact avec les personnes croyants ou non, à toucher à leur vie concrète ».

La bénédiction finale sera donnée par l’évêque sur le chantier consacré pour la catéchèse. Cette bénédiction a été suivie d’un chant : « Tu es béni Seigneur éternellement ». Pour M. Jean- Baptiste Mamah, qui a vu la naissance de cette paroisse, c’est une grande joie !

Il remercie la communauté capucienne, les 1ers prêtres ayant travaillé à Sainte Thérèse Pk6, et les anciens curés et vicaires qui ont œuvré pour le développement de cette paroisse de même que le père Christophe Cakpo, l’actuel curé.

Andréa Hounsou

A voir :

Album photo de la journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *