« nous ne faisons pas une représentation de la Cène, mais quelque chose d’autre, c’est la Cène elle-même. »

A revoir pape Homélie

 A revoir pape Homélie

Homélie du Pape François du 10 février 2014, à la chapelle sainte Marthe (texte complet)

« Lorsque nous célébrons la messe, nous ne faisons pas une représentation de la Cène, mais quelque chose d’autre, c’est la Cène elle-même. »

Lorsque nous célébrons la messe, nous ne faisons pas une représentation de la Cène, non, ce n’est pas une représentation, mais quelque chose d’autre, c’est la Cène elle-même. C’est vivre réellement une nouvelle fois la Passion et la mort rédemptrice du Seigneur. C’est une théophanie : le Seigneur est présent sur l’autel pour être offert au Père, pour le Salut du monde.

Parfois on entend dire : « là je ne peux pas, je dois aller à la messe, je dois aller suivre la messe ». Non, on ne « suit » pas la messe, on y participe, on participe à cette théophanie, à ce mystère de la présence de Dieu parmi nous. Et ce n’est pas la même chose, par exemple, que la crèche vivante que nous organisons dans les paroisses à Noël, ou le Chemin de croix que nous faisons pendant la Semaine sainte. Non, ce n’est pas la même chose. Ce n’est pas une représentation, mais une commémoration réelle. Une théophanie. Dieu se rapproche de nous et il est avec nous, et nous participons au mystère de la rédemption.

Combien de fois comptons nous les minutes : « mais j’ai à peine une demi-heure, je dois aller à la messe, il me faut du temps ». Ce n’est pas vraiment l’attitude que demande la liturgie. 

La liturgie est un temps de Dieu. C’est l’espace de Dieu et nous devons nous y fondre dans ce temps de Dieu, dans cet espace de Dieu, et ne pas regarder la montre.

La liturgie, c’est justement entrer dans le mystère de Dieu, se laisser porter par le mystère et être dans le mystère. Par exemple, je suis sûr que vous venez tous ici pour entrer dans le mystère. Mais peut être que quelqu’un se dit : « ah, je dois aller à la messe à Sainte Marthe parce que c’est dans le voyage touristique de Rome, il est prévu une visite au Pape à Sainte Marthe tous les matins. C’est un lieu touristique, non ? ».

Vous venez tous ici, nous nous réunissons pour entrer dans le mystère, c’est cela la liturgie. C’est le temps de Dieu, c’est l’espace de Dieu, c’est le nuage de Dieu qui nous entoure tous.

 L’homélie en vidéo du Pape François, à retrouver en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *