janvier 22, 2022
Ici et Ailleurs

“30 ANS D’ORDINATION DU PÈRE HUGUES SEHOUNHOUEDO” : Un sacerdoce accompli dans l’humilité et la simplicité

La communauté Notre-Dame de Charité de Godomey-Gare, dans l’archidiocèse de Cotonou, a célébré le dimanche 26 décembre 2021, les noces de perle de son Curé, le Père Hugues Sèhounhouédo. L’eucharistie a été présidée par le jubilaire et concélébrée par une dizaine de prêtres en présence des fidèles, amis et parents.

Le Père Hugues Sèhounhouédo dévoile à l’assemblée un portrait de lui-même

Il existe, plus qu’on ne le pense dans le diocèse de Cotonou, des prêtres témoins de l’évangile qui ne sont pas obligatoirement des piliers d’église, mais qui rayonnent l’esprit des Béatitudes au sein de leur famille, de leur pastorale et de leurs relations quotidiennes. On le constate à la qualité des fruits produits : la fraternité, le refus de la violence, la simplicité du mode de vie, l’accueil, l’écoute et la réflexion féconde qui pulvérise les peurs. Le Père Hugues Sèhounhouédo, 60 ans, Curé de la paroisse Notre-Dame de Charité de Godomey-Gare, met en pratique cet esprit d’humilité et de solidarité que demande le ministère. Son action de grâce, 30 ans après son ordination le 30 novembre 1991, avec le Père Ephrem Djibodé, a été un moment de reconnaissance à la famille et de gratitude au Seigneur.

Charité envers le Père

Le premier geste de reconnaissance a été posé par la communauté Notre-Dame de Charité de Godomey-Gare qui a offert à son Curé et au vicaire, deux vêtements sacerdotaux. « Cher Père Curé, la communauté chrétienne voudrait vous voir célébrer votre jubilé dans la chasuble qu’elle a apprêtée pour vous. Je souhaite à nos jubilaires un heureux anniversaire, et que le Seigneur soutienne à chaque instant de leur vie, l’élan missionnaire », a déclaré René Gammavo, Vice-président du Conseil pastoral paroissial. Le Père Saturnin Lawson, Curé de la paroisse Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face de Godomey, a salué, dans son homélie, les qualités d’un pasteur dont la spiritualité repose sur trois grands piliers : Crux, hostia et virgo (la Croix, l’hostie et la Vierge). « Ce que tu as vécu dans le ministère, je l’ai découvert dans la spiritualité de Mgr Louis Parisot. Tu es un véritable enfant de la Vierge Marie. Pour toi, le sacerdoce a plus de valeur que tout l’or du monde entier », a déclaré le Père Saturnin Lawson. « Bonne fête de tes 30 ans de sacerdoce ! Tu t’es donné à Dieu, et le Seigneur se donne à toi tous les jours dans l’Eucharistie. Qu’il ajoute à tes jours beaucoup de jours. Chaque fois que tu bénis ton peuple, c’est Dieu lui-même que tu envoies sur eux. Que sa grâce descende dans le cœur de tous les fidèles que le Seigneur te donne de servir », a-t-il conclu.

Prêtre pour les autres

L’amitié avec Feu Père Florent Nascimento a été d’un grand secours pour le Père Hugues Sèhounhouédo. « Il est pour moi un veilleur. Celui qui continue de prier pour moi », déclare-t-il, tout en remerciant la communauté des Filles du Cœur de Marie, pilier de sa vocation sacerdotale. « Merci au Seigneur pour sa fidélité, car il m’a porté dans les moments les plus difficiles où je ne pouvais plus marcher seul. Je tiens à dire combien nous sommes touchés que la communauté chrétienne ait eu cette délicatesse pour marquer nos vœux d’anniversaire  : les trois ans de sacerdoce du Père Christophe Vitofodji et mes 30 ans de sacerdoce. Nous porterons toutes vos intentions, vos projets et ceux de la paroisse dans nos prières », a-t-il précisé. « On n’est pas prêtre pour soi, on est prêtre pour les autres. Je dis merci aux membres de ma famille. Depuis mon ordination et jusqu’à ce jour, ils m’ont toujours soutenu par des prières et des dons de divers ordres. Même quand j’étais à l’étranger, ils n’ont cessé de prier pour moi. Je vous remercie pour la fraternité que nous vivons au sein des familles Sèhounhouédo et Codjia », a-t-il ajouté.

Au cours de l’eucharistie, le Père Sèhounhouédo a béni certaines familles de la paroisse de Godomey-Gare et félicité les couples mariés des équipes Notre-Dame pour le renouvellement de leurs engagements de fidélité. Il a reversé la collecte de dons effectuée en son intention dans la réalisation des travaux de l’église. Il en appelle également à la générosité de tout le monde. « Notre vœu rejoint celui de ton cœur. Nous te souhaitons la croissance en sainteté, de nombreuses années au service de ton peuple et l’achèvement de la construction de ton église », a souligné le Père Cyrille Miyigbéna, membre du Vicariat pour le clergé.

Florent HOUESSINON

Related Posts