Le Chiffre de la semaine

20 milliards

La Banque ouest africaine de développement (Boad) vient d’accorder un prêt de 20 milliards au Gouvernement béninois. Il servira selon les documents officiels signés par les deux parties à financer le Programme d’assainissement pluvial des villes secondaires (Papvs), notamment la ville de Parakou. Un programme qui, à en croire le président de la Boad, Serge Ekué, est en parfaite harmonie avec le plan stratégique (2021-2025) de son Institution. L’objectif d’un tel projet destiné à la 3ème Commune à statut particulier du Bénin est de renforcer le réseau de drainage des eaux pluviales de la ville. Ceci, en vue de limiter aux populations les risques de vulnérabilité liés aux inondations périodiques. A cet effet, le programme prévoit la construction de 12.041 mètres linéaires de collecteurs primaires et secondaires. De même, 1.882 mètres linéaires de voies urbaines sont à construire. Mieux, le Papvs prend en compte le volet socio communautaire : construction de deux points de regroupement de déchets solides urbains, clôture en matériaux définitifs de certaines écoles, installation d’équipements sanitaires, etc.

Toute une panoplie d’activités sont donc prévues dans le cadre de la mise en œuvre du Papvs. Leur aboutissement offre incontestablement de grandes perspectives pour le climat des affaires à Parakou. Car avec ce programme, le bien être des acteurs de développement va être considérablement amélioré. La force active revigorée pourrait mieux contribuer que par le passé à la création des richesses de la ville. Cela dit, il faut bien mettre en place un mécanisme de veille pour que les systèmes de canalisation à mettre en place ne se transforment en dépotoir comme on le voit à Cotonou, à Porto-Novo et dans la plupart des villes du pays.

Smith

Related Posts