janvier 22, 2022
Ecologie

Se protéger contre l’arsenic

C’est l’un des métaux lourds les plus célèbres du monde. Surement à cause de la série  d’empoisonnement de certains dignitaires qu’a connu la France sous le règne du roi Louis XIV. A cette époque il était impossible aux médecins de la Cour de détecter la présence d’une substance toxique dans un cadavre. Mais bien des années plus tard des chercheurs pensent que l’arsenic pourrait être le poison utilisé à cette époque. Et pourquoi ?

Selon la tradition, le nom  arsenic vient du latin arsenicum qui est tiré du grec arsenikon qui veut dire ce qui dompte le mâle, peut-être à cause de sa forte toxicité. Son symbole en chimie est As et 33 est son numéro atomique. A l’étape pure il se présente sous trois formes dites allotropiques (grise, noire et jaune). Il est présent dans la nature (sol, air et eau) en petite quantité et sous la forme organique qui est inoffensive. Avec l’exploitation minière et la fonderie, l’arsenic travaillé quitte sa forme naturelle organique et devient inorganique, et c’est cette forme inorganique qui est dangereux pour la santé de l’homme et de l’animal. On la rencontre dans les usines de cuivre, de production de plomb, de zinc et dans l’agriculture. Une forte concentration d’arsenic inorganique dans l’eau peut contaminer les poissons et peut être source d’intoxication chez l’homme.

Les arbres qui vivent dans un environnement où l’arsenic inorganique est en fort taux de concentration peuvent absorber l’arsenic qu’on retrouvera dans les produits alimentaires. Comme symptômes chez une personne contaminée, il y a les nausées, une salivation excessive avec des vomissements de couleur verdâtre ou jaunâtre et  parfois des traces de sang, ou de violentes douleurs abdominales. En résumé l’arsenic inorganique est très dangereux pour la santé. Comment se protéger alors  contre l’arsenic?

            ● Nous pouvons nous protéger contre ce métal lourd et très toxique en variant les sources d’approvisionnement de nos produits vivriers.

            ● Apprendre à rincer les aliments à l’eau chaude ou tiède permet d’éliminer une partie des produits chimiques. 

En cas de contamination il est toujours conseillé d’informer le médecin le plus proche.

Père Bidossessi Aurel DOHOU

Related Posts