Ecologie

Mesurer l’impact environnemental de nos décisions

Le manque de préoccupation pour mesurer les préjudices causés à la Nature et l’impact environnemental des décisions est seulement le reflet le plus visible d’un désintérêt pour reconnaître le message que la Nature porte, inscrit dans ses structures mêmes. Quand on ne reconnaît pas, dans la réalité même, la valeur d’un pauvre, d’un embryon humain, d’une personne vivant une situation de handicap – pour prendre seulement quelques exemples, on écoutera difficilement les cris de la Nature elle-même. Tout est lié. Si l’être humain se déclare autonome par rapport à la réalité et qu’il se pose en dominateur absolu, la base même de son existence s’écroule, parce qu’« au lieu de remplir son rôle de collaborateur de Dieu dans l’œuvre de la Création, l’homme se substitue à Dieu et ainsi finit par provoquer la révolte de la Nature ».

Pape François, Encyclique sociale Laudato Si’, n° 117.

Related Posts