avril 20, 2021
Editorial

Des raisons d’espérer

2020, année particulièrement pénible ? Il est difficile de le nier, même pour les plus candides d’entre nous. La crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus a aggravé la situation de précarité dans laquelle vivent de nombreux Béninois. Cette crise a créé chez beaucoup d’entre nous des sentiments de révolte, l’angoisse et la peur de l’avenir. Au point que la perspective des jours heureux semble devenir un horizon lointain.

Pourtant nous avons des raisons d’espérer. Le coronavirus a révélé notre niveau de résilience en situation de crise, c’est-à- dire la faculté de se dépasser dans les moments difficiles. La grandeur de l’homme tient dans sa capacité à surmonter les épreuves qu’impose la vie sur terre. En dépit de la crise et par-delà les peurs, cela est un formidable appel à l’espérance.

Prenons le temps du silence pour penser le monde et notre société au-delà de la frénésie médiatique des actualités politiques. Vous remarquerez sans doute dans votre entourage ces ‘‘gens de peu’’ qui s’entraident pour la fin du mois, ceux qui font leur travail avec passion et patience, ceux qui donnent leur part à l’effort commun pour le développement intégral de l’homme. Loin de la désinvolture et du mépris du peuple, ceux-là cherchent des solutions pratiques et un sens humain aux problèmes du monde.  Leurs gestes trop souvent invisibles permettent aux femmes et aux hommes de rester debout. Et c’est là une raison d’espérer.

Et une raison encore, qui fonde toutes les autres : Dieu lui-même se révèle dans le visage d’un enfant dans une étable à Bethléem. Il nous fonde ainsi définitivement dans l’humilité. Comme l’écrit Friedrich Nietzsche, philosophe allemand qui vécut de 1844 à 1900 : « les pensées qui mènent le monde viennent sur des pattes de colombe ». Il nous faut donc apprendre à supporter les bruits qui nous viennent des marges, les balbutiements qui sourdent dans les périphéries, pour continuer à vivre, dans l’Amour, dans les perspectives qu’il peut rendre possible. Joyeux Noël et bonne fête de fin d’année !

Serge Bidouzo

Related Posts