janvier 17, 2021
Le Chiffre de la semaine

807.587

L’Institut national de la statistique et de l’analyse économique (Insae), par la voix de son directeur général, Laurent Hounsa, a rendu publique la situation des emplois créés depuis un peu plus de quatre ans au Bénin. Au total, renseigne-t-il, 807.587 emplois ont été créés depuis le 6 avril 2016 où le président Talon a officiellement pris fonction. En clair, sous le Gouvernement de la Rupture, plus de 200.000 emplois en moyenne sont créés par an.

Selon les spécialistes, les statistiques annoncées par l’Institut seraient fondées sur des données de l’enquête régionale intégrée sur l’emploi et le secteur informel et de la comptabilité nationale. Dans les détails, il s’agirait de plus de 210.000 emplois formels et de plus de 596.000 emplois informels dont 38,9% dans l’agriculture et 19,3% dans le commerce. 

Le Bénin se porterait vraiment bien en matière de création d’emplois. Au moins un emploi créé toutes les quarante-huit heures, c’est très encourageant. Maintenant, reste à savoir la nature des emplois créés. Il est vrai que la part belle est faite à l’informel. Mais du moment où le Gouvernement fait des efforts pour contrôler ce secteur avec par exemple le dédouanement de l’essence frelatée, cela suppose qu’on maîtrise le flux à ce niveau, et sans doute au niveau d’autres secteurs informels aussi. C’est un fait qu’on crée 800.000 emplois ; mais le Gouvernement doit dire le mécanisme mis en place pour que ces emplois impactent dans la durée l’économie nationale. D’autant que les populations ont de la peine à ressentir les effets positifs des emplois créés en si peu de temps.

Smith

Related Posts