septembre 19, 2020
Le Chiffre de la semaine

63,38 milliards

Le Conseil des ministres du mercredi 10 juin 2020 annonce le déblocage d’une enveloppe de 74,12 milliards de Fcfa. Objectif : soutenir les entreprises formelles, les petits métiers de services de l’informel ainsi que des personnes vulnérables que sont les pauvres et extrêmes pauvres éprouvés par la pandémie du Coronavirus.

63,38 milliards de Fcfa de cette enveloppe sont dégagés pour soutenir les entreprises. Une deuxième partie évaluée à 4,98 milliards est destinée aux artisans et ceux exerçant de petits métiers. Enfin, la troisième et dernière partie de la subvention estimée à 5,76 milliards concerne tous les citoyens. Elle servira à apurer des factures d’électricité et d’eau.

Il faut reconnaître qu’à travers ce geste à l’endroit des populations ébranlées par la Covid-19, le Gouvernement a fait un effort louable. Seulement, l’acte n’aurait vraiment son sens que quand tout se sera passé dans les règles de l’art ; notamment dans la répartition transparente, juste et équitable des 63,38 milliards, soit environ 85% de la subvention totale.

Pour ce faire, une recommandation à l’endroit des décideurs du pays. Il s’agira de rendre publique la liste des entreprises bénéficiaires de ladite subvention à travers simplement un tableau à 5 colonnes. La première va être le numéro d’ordre. La deuxième portera la dénomination de l’entreprise. La troisième va décliner le statut de l’entreprise. La quatrième va renseigner sur les noms et prénoms du propriétaire. Enfin, la cinquième colonne précisera le montant attribué à chaque entreprise. Un tableau qu’il faut rendre public et diffuser largement.

C’est le minimum à faire par l’exécutif pour rassurer par rapport à la transparence dans la gestion de la subvention pour ne pas donner l’impression de favoriser les amis et proches du pouvoir de la rupture.

Smith

Related Posts