juillet 14, 2020
Editorial

Un Amour Ressuscité

 

Alors même que sans avoir à attendre la fin du monde nous sommes témoins chaque jour de la fragilité de la vie humaine, le Seigneur nous rassure : le Christ Ressuscité nous obtient la vie qui passe par la mort. C’est le message de Pâques : nous sommes faits pour la vie éternelle. En effet, à chaque fête de Pâques, le Christ nous renouvelle le don total de son Amour ; un Amour qui nourrit, qui se met aux pieds de ses frères : une Eucharistie ; un Amour qui purifie, qui sauve, qui pardonne : un Amour en croix ; un Amour qui illumine, qui pacifie, qui recrée : un Amour Ressuscité.

Et nous ? Quel est notre désir d’aimer aujourd’hui  ? Quel qu’il soit à ce jour, le Christ Ressuscité nous donne la grâce nouvelle de l’approfondir, de l’élargir et de l’intensifier. On se doute bien qu’il ne suffira pas de croire dans le Christ Ressuscité pour être sauvé, il faut aimer comme lui nous a aimés. En vérité, « le Christ n’est pas seulement celui en qui nous croyons, mais aussi celui auquel nous nous unissons pour pouvoir croire » (Pape François, Lumen Fidei, n°18).

Il s’agit d’emprunter chaque jour un chemin dynamique de la foi : donner dans notre vie un éclat toujours plus lumineux à la lumière de la foi ; celle qui pose son regard sur Dieu, fait voir le frère à secourir, à nourrir, à aider.

Alors n’ayons pas peur d’exposer nos vies à Dieu aujourd’hui, là où nous en sommes, pour qu’il nous aide à être un peu plus et un peu mieux là où il en est. Laissons-lui le soin de consumer toute arrogance et impiété et faire un peu plus et un peu mieux de notre vie, un Amour Ressuscité, un Amour miséricordieux. Bonnes fêtes de Pâques, c’est-à-dire bon passage de l’Amour du Christ en vous !

 Serge Bidouzo

Related Posts