février 28, 2020
Le Chiffre de la semaine

366

Le président Talon, à la faveur de son discours sur l’état de la Nation à l’Assemblée nationale le 27 décembre passé, a présenté un bilan économique et social élogieux ayant marqué l’année 2019. Quelques morceaux choisis : Dans la perspective de l’atteinte de l’objectif « une école, une cantine », l’action du Gouvernement a permis de doter en 2019 comme prévu, 51% de nos écoles maternelles et primaires en cantines scolaires.

Ce faisant, le programme permet à plus de 800.000 enfants dans plus de 4.000 écoles de disposer d’un repas chaud chaque jour. Il s’agit là de performances jamais atteintes auparavant dans notre pays, et qui concourent à l’éradication de la faim en milieu scolaire… », a déclaré le président de la République ce 27 décembre 2019. Par ailleurs, il affirme : « C’est un motif de satisfaction de relever qu’au cours de la campagne 2018-2019, notre pays est devenu le premier producteur de coton en Afrique avec 678.000 tonnes… ».

Ce qui est important dans les annonces du président de la République, ce sont les engagements pris dans le temps et dans l’espace au titre de l’année 2020 devant retenir l’attention. Ainsi, les travaux d’asphaltage dans les villes de Cotonou, Porto-Novo, Parakou, Sèmè-Podji, Abomey-Calavi, Abomey, Bohicon et Lokossa devraient prendre fin. La production de l’or blanc devrait  passer en 2020 à 800.000 tonnes. On peut multiplier d’autres engagements pris pour le compte de 2020. Le Gouvernement a moins de 366 jours pour nous en convaincre. Et pour cela, le peuple apprécierait énormément si on lui expliquait clairement combien lui coûtent en termes de dettes, ces travaux financés pour la plupart sur des accords de crédits passés avec des Institutions financières internationales et des pays étrangers.

Smith

Related Posts