février 28, 2020
Le Chiffre de la semaine

1

Le Bénin, 1er au plan continental en matière d’attractivité et de facilité d’entrée sur le territoire national. Du moins, c’est ce que révèle le nouveau rapport Visa Opennes Index Report 2019 publié le lundi 11 novembre 2019 par la Banque africaine de développement (Bad). Selon ce rapport, le Bénin occupe ce rang dans le classement 2019 pour avoir gagné 30 places depuis 2016 et augmenté son score de 200%. Le programme numérique gouvernemental « Smart Gouv » a été déployé pour simplifier l’entrée et les formalités d’obtention rapide du visa. Du coup, le Bénin est devenu un pays classé dans la catégorie la moins restrictive des destinations mondiales, d’après l’Organisation mondiale du tourisme (Omt). Décidément le Bénin multiplie les performances dans tous les secteurs. Un fort taux d’attractivité constitue un levier pour le développement du tourisme. Un fort taux d’attractivité voudrait signifier dans une certaine mesure, la bousculade des hommes d’affaires aux portes du Bénin. Ce qui devrait booster l’économie. Seulement le vécu quotidien des Béninois, contraste avec ce rang de 1er attribué au Bénin. Car, le tourisme visiblement ne se porte pas mieux aujourd’hui qu’il y a cinq ans. C’est pourquoi le Gouvernement doit répondre à certaines préoccupations pour convaincre les Béninois par rapport au rang de premier de l’Afrique. Le système mis en place en termes de visa permet d’attirer quelles catégories de personnes ? Des touristes ? Des hommes d’affaires ? De simples gens? Combien sont-ils ? Et qu’ont-ils entrepris pour créer des richesses ? On peut multiplier les interrogations. Des réponses à ces questions que se pose le Béninois lambda, on comprendra l’importance du rang de premier occupé par le Bénin au moment où beaucoup d’hommes d’affaires font la dure expérience de la faible rentabilité de leurs investissements.

Smith

Related Posts