juillet 19, 2019
Simplement François

Rien de plus grand et de plus fécond que l’amour

Rien de plus grand et de plus fécond que l’amour

 

Je vous le dis, à vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent. Souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient » (Lc 6, 27-28). Les prescriptions de Jésus, rapportées par Saint Luc, ne sont pas une option, c’est un commandement. Mais cette exigence n’est pas au-delà de nos forces, si on se met à l’écoute du Seigneur alors cela devient possible. Car Jésus s’est fait homme non pas pour nous laisser tels que nous sommes, mais pour nous transformer en hommes et en femmes capables d’un amour plus grand, celui de son Père et de notre Père. C’est pourquoi Jésus nous demande : « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux ». Celui qui s’efforce de suivre le Seigneur devient fils de Dieu et commence à ressembler vraiment au Père qui est aux cieux. Nous n’avons plus besoin d’être violents, avec les mots et les gestes ; nous nous découvrons capables de tendresse et de bonté ; et nous sentons que tout cela ne vient pas de nous mais de Lui ! Et donc ne nous en vantons pas, mais soyons seulement reconnaissants.

La logique de l’amour, qui culmine dans la Croix du Christ, est l’insigne du chrétien et nous pousse à aller à la rencontre de tous avec un cœur de frère. Il n’y a rien de plus grand et de plus fécond que l’amour, puisqu’il confère à la personne toute sa dignité, alors que la haine et la vengeance la diminuent, défigurant la beauté de la créature faite à l’image de Dieu. Le Fils de Dieu nous assure que notre comportement, empreint d’amour envers ceux qui font le mal, ne sera pas vain.  «  Donnez, et l’on vous donnera : c’est une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans le pan de votre vêtement ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira de mesure aussi pour vous ». Ce sera une belle chose que Dieu nous donnera si nous sommes généreux, miséricordieux.

(Angélus, Rome, 24 février 2019)

Related Posts