juillet 19, 2019
Le Chiffre de la semaine

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

10%

La loi 2018-31 portant code électoral en République du Bénin dispose en son article 242 : « L’attribution des sièges aux différentes listes en présence s’effectue selon le système du quotient électoral : le nombre de suffrages valablement exprimés est divisé par le nombre de sièges à pourvoir pour obtenir le quotient électoral de la circonscription électorale.

Le nombre de voix obtenues par chaque liste est divisé par ce quotient électoral et le résultat donne le nombre de sièges à attribuer à la liste. Les sièges restants sont attribués selon la règle de la plus forte moyenne. Seules les listes ayant recueilli au moins 10% des suffrages valablement exprimés au plan national, se voient attribuer des sièges sans que le nombre de listes éligibles ne soit inférieur à quatre (04).

Toutefois, si le nombre de listes en compétition est inférieur à quatre (04), toutes les listes sont éligibles à l’attribution de sièges ». Il s’agit ici des élections législatives. C’est dire que pour le scrutin du 28 avril prochain, la répartition des sièges se fera selon ce schéma. Et c’est tant mieux ! Seulement, le dernier alinéa de l’article mérite clarification avant le jour J.

Car, très peu de Béninois maîtrisent les contours dudit alinéa. Pour ce faire, les partis politiques toutes tendances confondues, les membres de la société civile, les députés et autres ont une priorité à partir d’aujourd’hui : expliquer à fond aux populations comment se fera concrètement la répartition avec les 10%. Il faut tâcher de mettre tout le monde au même niveau d’information. Et la campagne précoce engagée par les politiciens doit être mise à profit pour expliquer aux populations comment va se faire la répartition des sièges prochainement. Il y va de l’intérêt de la paix et de la stabilité du Bénin.

Smith

Related Posts