février 24, 2019
Simplement François

Le chemin de croix de Jésus se prolonge

Le chemin de croix de Jésus se prolonge

Il se prolonge dans le cri étouffé des enfants que l’on empêche de naître, de tant d’autres qui se voient refuser le droit d’avoir une enfance, une famille, une éducation ; dans les enfants qui ne peuvent pas jouer, chanter, rêver. Il se prolonge dans les femmes maltraitées, exploitées et abandonnées, dépossédées et niées dans leur dignité. Et dans les yeux tristes des jeunes qui voient leurs espérances d’avenir confisquées par le manque d’éducation et de travail digne. Il se prolonge dans la détresse des visages de jeunes, nos amis qui tombent dans les réseaux de personnes sans scrupules, et parmi elles se trouvent également des personnes qui disent te servir, Seigneur. Ce sont des réseaux d’exploitation, de criminalité et d’abus, qui se nourrissent de leurs vies. Il se prolonge dans de nombreux jeunes et de nombreuses familles qui, engloutis par une spirale de mort à cause de la drogue, de l’alcool, de la prostitution et du trafic, sont privés non seulement d’avenir mais aussi de présent, avec leur dignité qui s’est retrouvée éparpillée et maltraitée. Il se prolonge dans les jeunes aux visages renfrognés qui ont perdu la capacité de rêver, de créer et d’inventer les lendemains, et qui « prennent leur retraite » avec l’ennui de la résignation et le conformisme, une des drogues les plus consommées de notre temps. Il se prolonge dans la souffrance cachée et révoltante de ceux qui, au lieu de la solidarité de la part d’une société d’abondance, trouvent le rejet, la douleur et la misère, et en plus sont identifiés et traités comme les porteurs et les responsables de tout le mal social. Il se prolonge dans la solitude résignée des personnes âgées, que nous laissons abandonnées et rejetées. Il se prolonge dans les peuples autochtones, que l’on prive de leurs terres, de leurs racines et de leurs cultures, en réduisant au silence et en éteignant toute la sagesse qu’ils ont et qu’ils peuvent nous apporter.

(Via Crucis, Cinta Costiera de Panama City, 25 janvier 2019)

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 2 =