avril 26, 2019
Communiqué

DEUXIÈME SESSION DE LA CONFÉRENCE ÉPISCOPALE DU BÉNIN : « Que tous les acteurs politiques s’abstiennent de toute forme de corruption »

DEUXIÈME SESSION DE LA CONFÉRENCE ÉPISCOPALE DU BÉNIN

« Que tous les acteurs politiques s’abstiennent de toute forme de corruption »

(Communiqué final)

Du 16 au 18 janvier 2019, la Conférence Épiscopale du Bénin (Ceb) s’est réunie à son siège à Cotonou, pour sa deuxième session plénière ordinaire, au titre de l’année pastorale 2018-2019. Elle bénit le Seigneur pour la fervente célébration des festivités de Noël et invite le peuple de Dieu à se laisser quotidiennement interpeller par le mystère de Noël que le Pape François, dans son homélie du jour de Noël, décrit en ces termes : « la simplicité fragile d’un petit nouveau-né, la douceur de son être couché, la tendre affection des langes qui l’enveloppent. Là est Dieu (…) ; il n’apparaît pas dans la salle noble d’un palais royal, mais dans la pauvreté d’une étable ; non dans les fastes de l’apparence, mais dans la simplicité de la vie ; non dans le pouvoir, mais dans une petitesse qui surprend. Et pour le rencontrer il faut aller là, où il se tient : il faut s’incliner, s’abaisser, se faire petit. » Tout au long de leurs assises, les évêques du Bénin ont abordé plusieurs sujets majeurs d’ordre religieux, social et politique, et ont accordé plusieurs audiences.

1- Au premier jour de leurs assises, les évêques du Bénin ont rendu grâce à Dieu pour le jubilé d’or sacerdotal de son Excellence Monseigneur Antoine Ganyé, Archevêque émérite de Cotonou. A l’heureux jubilaire et à ses frères de promotion, les révérends pères Georges Oloudé (diocèse de Porto-Novo), Simon Pédro, Jacques Amoussou et Xavier Tohouègnon (diocèse de Lokossa), ils présentent leurs chaleureuses félicitations et prient le Christ, le Souverain Prêtre, de continuer à féconder leur ministère sacerdotal.

2- La Conférence Épiscopale du Bénin remercie de tout cœur les organisateurs (les membres du secrétariat de la Ceb et l’Amicale des volontaires de l’Église CatholiqueAvecath), tous les fidèles du Christ et les personnes de bonne volonté qui ont pris part à l’édition 2018 du Fonds Catholique de Solidarité. Elle implore sur chacun d’eux et sur leurs familles respectives, l’abondance des grâces divines à la mesure de leur générosité. Le Fonds Catholique de Solidarité est un précieux outil d’auto-prise en charge de notre Église locale.

3- Les Évêques du Bénin se sont penchés profondément sur la situation socio-politique qui prévaut dans notre pays. Ils remarquent l’installation progressive d’un climat de peur susceptible de paralyser bon nombre de nos concitoyens, et d’hypothéquer au passage la liberté d’expression. Mais il y a une lueur d’espoir.

4- La Conférence Épiscopale du Bénin salue les mesures sociales contenues dans le budget de l’État exercice 2019, et encourage instamment le Gouvernement à leur mise en œuvre effective pour le soulagement des souffrances grandissantes des couches les plus défavorisées de notre pays.

5- En marge de leurs assises, les Évêques du Bénin ont eu à rencontrer le chef de l’État pour la présentation des vœux et pour des échanges fructueux sur la situation socio-politique du pays.

6- Dans son analyse, la Conférence Épiscopale du Bénin note un regain d’activités politiques dans nos villes et campagnes à la faveur de la formation de grands blocs politiques en réponse à la mise en œuvre des réformes du système partisan. Ces mouvements semblent nous introduire progressivement dans une atmosphère de précampagne électorale. En invitant les uns et les autres au calme et au respect des textes de la République, les Évêques du Bénin souhaitent :

a. Que les élections législatives du 28 avril 2019 se déroulent dans la transparence, la paix et la concorde. Qu’elles soient, une fois de plus, le signe de la maturité de notre modèle démocratique à travers l’expression libre de la pluralité des opinions et des projets de société.

b. Que tous les acteurs politiques s’abstiennent de toute forme de corruption pour que chaque citoyen puisse réellement et librement voter selon sa conscience. A plusieurs reprises, en effet, nous avons dénoncé le pouvoir corrupteur de l’argent dans la vie politique dans notre pays.

c. Que la Commission Électorale Nationale Autonome (Céna) et toutes les institutions impliquées à quelque niveau dans l’organisation desdites élections, remplissent loyalement leur mission dans la crainte de Dieu pour que les résultats soient conformes à la vérité des urnes et ne fassent l’objet d’aucun soupçon préjudiciable à la paix
sociale.

7- Enfin, les Évêques du Bénin invitent tout le peuple de Dieu, étant donné la menace de la fièvre Lassa, à plus de prudence et de précaution en matière d’hygiène.

À l’issue de leurs assises, les Évêques du Bénin ont procédé au renouvellement du Conseil permanent de la Conférence Épiscopale du Bénin qui se présente comme suit :

  • Président : Mgr Victor Agbanou
  • Vice-président : Mgr Eugène Cyrille Houndékon
  • Conseiller : Mgr Roger Houngbédji
  • Secrétaire général : Mgr Aristide Gonsallo

Que Dieu bénisse et protège notre pays le Bénin, et accorde à ses fils et filles la paix, la prospérité dans l’entente et la cohésion sociale. Cotonou, le 18 janvier 2019.

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 1 =