juillet 19, 2019
La Une

LÉGISLATIVES 2019 AU BÉNIN : Le compte à rebours a commencé

Mercredi 16 janvier 2019 ! Le président du Cos/lépi, le député Janvier Yahouédéou et ses collègues ont officiellement remis dans les mains et devant le peuple béninois via les professionnels des médias, « la liste électorale permanente informatisée, Lépi, version 2018. Il s’agit en clair de la remise entre les mains du président de la Céna, Emmanuel Tiando des « résultats de l’opération d’actualisation de la liste électorale permanente informatisée ». Et ce, conformément au Code électorale en vigueur en son article 19 : « La Commission électorale nationale autonome (Céna) reçoit du Conseil d’orientation et de supervision (Cos), la version actualisée de la liste électorale permanente informatisée (Lépi) établie en début de chaque année, au plus tard dans les huit jours qui suivent sa publication ». Et quand on sait que l’alinéa premier de la même loi dispose que « L’élection a lieu sur la base d’une liste électorale permanente informatisée (Lépi) », on peut se convaincre de ce qu’un pas important vient ainsi d’être franchi quant à la marche inexorable vers les législatives dont le corps « électoral est convoqué par le gouvernement en conseil des ministres pour le 28 avril 2019. Le départ ainsi donné, il revient à chaque acteur de ces législatives de prendre sa part de responsabilité pour qu’elles adviennent dans de bonnes conditions. Pour le président Yahouédéou, l’ultime tâche à accomplir dans ce cadre par son institution reste l’impression des cartes d’électeurs aux nouveaux majeurs intégrés au nouvel effectif de la Lépi en dehors des duplicatas à établir aux citoyens qui ont déclaré avoir perdu les leurs. L’occasion a été saisie par le président de la Céna pour rassurer l’opinion publique et internationale de ce que son institution, à la suite du Cos/Lépi « est déterminée à jouer sa partition pour que les élections dans notre pays, au moins les prochaines élections se fassent à bonne date, dans des conditions de transparence, de liberté et surtout de paix ». Avec cette remise officielle de la Lépi à la Céna, le président Tiando promet rendre public sous peu le chronogramme, le calendrier électoral à suivre jusqu’aux prochaines élections. Il importe aussi que chaque électeur commence à se préparer à cette échéance en se mettant à jour par rapport à sa carte d’électeur, à l’appropriation du calendrier électoral, à s’informer à travers les divers communiqués de la Céna et des autres acteurs des futures élections, en participant aux diverses formations données au sein des partis politiques ou dans d’autres creusets de formations adéquates sur la loi électorale et  autres aspects du déroulement du scrutin. L’une des responsabilités qui incombe à chaque électrice et à chaque électeur est sa prise de conscience de toujours pour maintenir la veille citoyenne. Ce faisant, nous serons en phase avec le président de la Céna et les autres institutions impliquées dans le processus électoral « pour assurer à notre pays, des élections transparentes, crédibles, des élections qui confortent la démocratie et qui, par voie de ricochet, consolident la paix sociale ». Au total nous avons 5.037.785 électeurs contre 4.746.348 en 2016 répartis sur les douze départements du Bénin.

Guy DOSSOU-YOVO

Related Posts