mars 20, 2019
Editorial

Editorial

Une fête de la foi

Du 22 au 28 janvier 2019, des milliers de jeunes sont attendus au Panama, pour les 34e Journées mondiales de la jeunesse. Parmi eux, Ida Gnonlonfoun, jeune Béninoise de l’Archidiocèse de Cotonou qui part au Panama avec beaucoup de motivations. «J’ai hâte de rencontrer le pape François et d’autres jeunes du monde entier, partager mon expérience, m’enrichir des leurs pour approfondir ma foi et mieux m’engager dans la vie de l’Église », espère-t-elle vivement. La jeune femme entend également faire honneur au Bénin, le rendre visible à travers son habillement et le partage de ses richesses culturelles et spirituelles. Rencontrer des jeunes croyants d’autres pays est en effet l’une des motivations principales des jeunes qui vont aux Jmj. Ainsi, les jeunes chrétiens catholiques du monde montrent qu’ils savent bien que l’on n’est pas croyant tout seul. En ce sens, le choix du petit pays d’Amérique centrale, hôte de rassemblement mondial de la jeunesse catholique autour du Pape, est tout un symbole. Pont entre les continents et les océans, l’Atlantique et le Pacifique, Panama est aussi la terre d’une grande diversité écologique et culturelle. Il sera la nation la plus multiculturelle du monde, sept jours durant. La semaine des Journées mondiales de la jeunesse donne la priorité à la rencontre, à l’expérience partagée, aux célébrations et prières vécues ensemble, aux temps importants des catéchèses sur le thème des Jmj, qui pour la première fois, a une dimension très mariale : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole » (Lc 1, 38). De fait, l’expérience des Jmj est pour beaucoup de jeunes, un lieu privilégié pour discerner leur vocation, réfléchir au sens de leur vie, à leur engagement concret dans la société. Ce à quoi le Pape François ne cesse de les inviter avec force. Comme au récent Synode sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel d’octobre dernier au Vatican. Synode qui a bien préparé le grand rassemblement du Panama où les jeunes, à leur manière joyeuse et décomplexée, vont dire leur foi ensemble.

Serge N. BIDOUZO

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − six =