mars 20, 2019
Ecologie

ECOLOGIE : Mon kit de survie

Non au ramassage de sable

Sur le chemin de l’école, Paul remarque que la voiture de son papa passe dans des trous et les secousses l’empêchent de lire son dessin animé. Triste, il partage ses sentiments avec sa sœur aînée :

Paul : Dada, pourquoi il y a plein de trous sur la voie ?

Dada : Oh, pour plusieurs raisons! Nous avons par exemple les voies mal tracées et aussi le ramassage de sable par les voisins.

Paul : C’est pour construire leur maison ?

Dada : Oui, mais à force de ramasser le sable, ils dénudent le sol. Et après la pluie, l’eau de ruissellement emporte le peu de sable qui reste. La conséquence, ce sont les trous qui dégradent nos véhicules et causent plusieurs accidents.

Paul : Des accidents ?

Dada : Oui, des accidents et des maladies. Tu sais Paul, contrairement à ce que certains pensent, l’action de l’homme sur son environnement n’est pas sans conséquence. Imaginons une ville dont les voies sont pleines de trous. Les travailleurs auront des difficultés pour se rendre à leur travail, les élèves pour aller à l’école. Les étudiants seront souvent en retard au cours.

Paul : Dada, tu as raison.

Dada : Ce n’est pas fini, dis-moi, comment les produits agricoles seront convoyés vers les points de vente ? Aussi, n’oublions pas que les trous gardent l’eau de pluie, ce qui favorise la multiplication des moustiques et des microbes. Tu remarques avec moi que ce simple geste du ramassage de sable sur les voies publiques et endroits non recommandés peut être la cause des accidents et des maladies !

Paul : Oui, Dada.

L’homme a une relation étroite avec son environnement. De l’environnement il tire les richesses dont il a besoin pour se réaliser et rendre meilleur son cadre de vie. Et l’environnement bénéficie de la bonne gestion que l’homme fait de ses richesses pour se renouveler. Une utilisation anarchique de notre environnement entraîne de lourdes conséquences sur notre survie. Nous sommes responsables de notre bien-être, et toute action abusive sur la nature n’est pas sans conséquence. Alors pour notre bien et celui de nos frères et sœurs, cessons le ramassage abusif de sable.

Père Aurel DOHOU

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf + seize =