juin 16, 2019
Editorial

Editorial

Partager la bonté

Aussi radical que soit le mal, il n’est pas aussi profond que la bonté ». Ces mots du philosophe Paul Ricœur, adressés aux frères de Taizé, peuvent nous donner le cap et la joie de commencer cette nouvelle année. C’est d’ailleurs ce qui caractérise, au début d’une nouvelle année le vaste flux, qu’il soit manuellement écrit ou numériquement transmis, d’échanges de vœux. De fait, le besoin de marquer la fi n – et surtout le début – d’un autre cycle de vie annuel reste fort aujourd’hui, avec les éternels souhaits de « longue vie », de « bonne santé ». Nous formulons ces souhaits tout en sachant que tout ne sera évidemment pas rose au cours de la nouvelle année qui commence. Comme le veut ce rite annuel, votre journal La Croix du Bénin vous formule ses meilleurs vœux d’une heureuse, gracieuse et fructueuse année 2019. Nous vous remercions pour votre attachement et votre fi délité à La Croix du Bénin, et l’intérêt que vous manifestez pour notre travail. Fidèles à notre vocation de toujours mieux répondre à vos attentes, nous continuerons nos efforts pour vous aider à prêter attention à ce qui est essentiel et primordial pour notre vivre-ensemble : la promotion de la justice et de la paix dans la vérité et la miséricorde. Nous sommes conscients que des efforts restent à faire en ce qui concerne les questions qui touchent directement votre quotidien, aussi bien dans la vie sociale que dans la vie religieuse. Dans cette optique, nous vous proposons deux nouvelles sous-rubriques dans cette première parution de l’année 2019. Il s’agit du « chiffre de la semaine » et « Ecologie : mon kit de survie », pour nous apprendre à entretenir et préserver notre environnement commun. D’autres rubriques suivront au fi l des parutions. Au fond, c’est le pari que nous faisons au début de cette année, en l’espérant plus belle, plus douce et plus fraternelle pour chacun et pour tous.

Serge N. BIDOUZO

Related Posts